Alexia & Sam Tallet : “Il n’y a pas de compétition entre nous”

Ils sont amoureux dans la vie mais sur la scène des auditions à l'aveugle de "The Voice", Alexia et Sam Tallet se sont présentés l'un après l'autre. Interview croisée.

Quel est votre parcours ?

Alexia : La musique, c’est avant tout une histoire de famille. Mon père est pianiste, ma mère accordéoniste. Depuis toute petite, j’ai baigné dans la musique. A l’âge de 12 ans, j’ai fait mon premier concert avec mon père au piano et c’est à cet instant que j’ai su avec certitude que c’est que je voulais faire de ma vie.

Sam Tallet : Je viens aussi d’une famille d’artistes. Mes grands-parents sont musiciens et ils m’ont transmis cette passion dès l’enfance. Depuis que j’ai été en âge de travailler, je n’ai fait que de la musique et c’est aujourd’hui mon métier.


Racontez-nous votre rencontre.

Alexia : C’est d’abord l’histoire d’une rencontre musicale. On s’est croisés sur une scène ouverte avant de se suivre sur les réseaux sociaux. Il y a un an et demi, lors d’un concert, Sam m’a invitée à monter sur scène avec lui. On a fait une soirée ensemble et on ne s’est plus jamais quittés.

Sam Tallet : Depuis, on chante souvent sur scène ensemble. On aime mélanger nos influences et nos univers musicaux de façon à créer une fusion. Moi je suis plus “rock/folk” alors qu’Alexia est plus “soul, jazz”. Le mélange est très intéressant.

Comment avez-vous vécu votre audition à l’aveugle ?

Sam Tallet : Quand je chante mon morceau, je ne réalise pas vraiment ce qu’il se passe autour de moi. Je ne vois pas les quatre coachs se retourner ni le block d’Amel. Je commence doucement à remonter à la surface à la fin de ma prestation. J’étais très flatté qu’Amel bloque Pascal Obispo pour moi. C’est une preuve qu’elle voulait vraiment m’avoir dans son équipe mais Lara Fabian m’a convaincu par ses mots et pas nécessairement parce qu’elle m’a dit qu’on allait vers la victoire. Lara m’a parlé avec simplicité et gentillesse. J’ai eu le sentiment d’être son égal et ça fait du bien de recevoir ça de la part d’une telle artiste.

Alexia : Être accompagnée par mon père, sur un morceau qu’on joue ensemble depuis des années, c’était très émouvant. J’ai fait ma première note et Amel Bent s’est retournée tout de suite. Je me suis sentie éblouie par tout ce qu’il se passait sur scène à ce moment-là. Il y a eu une petite “guerre” entre les coachs à mon sujet et Lara Fabian m’a défendue avec conviction. Elle était mon premier choix mais j’ai voulu la jouer stratégique. Je ne voulais pas me retrouver face à Sam. Puis, Amel Bent m’a fait confiance dès la première note, c’est ce qui m’a définitivement convaincue d’intégrer son équipe.


Vous aviez conscience du risque de voir l’un de vous échouer à son audition à l’aveugle ?

Sam Tallet : Evidemment, nous nous étions préparés à toutes les éventualités. Mais on était déjà très heureux de vivre cette audition à l’aveugle à deux. Après, c’est vrai qu’il y avait un double enjeu, une double émotion.

Alexia : Sam est passé en premier et j’ai pu voir sa prestation sur un écran derrière la scène. J’étais très stressée pour lui. Il y a vraiment quelque chose de très sincère et bienveillant entre nous. C’est vrai qu’on a vraiment envie que l’autre réussisse, presque avant soi-même. Moi j’avais la pression pour lui. D’ailleurs, quand j’ai vu les coachs se retourner, j’étais euphorique. J’ai dû vite me recentrer sur mon morceau qui était plus intimiste, en douceur. C’était assez éprouvant finalement.

Sam Tallet : Moi, lors du passage d’Alexia, j’étais en liquéfaction. Avec l’énergie que je venais te donner sur ma prestation, j’étais déjà vidé et la voir sur scène m’a donné un boost d’adrénaline supplémentaire. J’étais complètement hypnotisée par l’écran. C’est vraiment émouvant de voir un fauteuil se retourner. Ça vient récompenser tout le travail que demande le métier d’artiste. Toutes les épreuves passées pour en arriver là. Cette double victoire, c’est incroyable.

Comment vous appréhendez les battles ?

Sam Tallet : C’est une étape un peu moins plaisante parce que le jeu demande qu’on élimine ou qu’on se fasse éliminer par quelqu’un donc c’est un peu plus délicat. Mais on appréhende ces battles sereinement. Quoi qu’il arrive, on donnera le meilleur de nous même.

Qu’est-ce que vous attendez de The Voice ?

Sam Tallet : On attend une expérience qui va nous enrichir. On a la chance déjà de connaître ce métier et de partager des émotions au quotidien grâce à ce dernier. The Voice, c’est un tremplin formidable et quoi qu’il se passe, il n’y a que du bon à prendre.

Alexia : Vivre ça à deux, c’est beau. On ressent les mêmes choses et on peut échanger ensemble. On le vit de manière plus intense ! On espère que ça nous apportera aussi de la visibilité pour mener à bien nos projets. The Voice peut nous donner un vrai coup de pouce !

Vidéos associées

News associées