Antoine Delie : “J’étais dans un autre monde”

Antoine Delie a fait un carton plein auprès des quatre coachs lors de son audition à l'aveugle dans "The Voice", samedi dernier. Interview.

Pourquoi vous lancer dans l’aventure The Voice ?

J’ai déjà participé à la saison 4 de The Voice Belgique et je suis allé jusqu’en demi-finale dans l’équipe de Chimène Badi. A l’époque, j’avais 18 ans et j’étais encore un bébé. A mon sens, je n’étais pas prêt. C’est vraiment ce voyage en Bolivie qui m’a permis de m’ouvrir et de découvrir qui j’étais vraiment. Je me suis trouvé en tant que personne et donc en tant qu’artiste. Aujourd’hui, je sens que c’est le bon moment et j’ai très envie de rencontrer le public français. Ce qui compte pour moi, c’est de continuer à chanter et à faire ce que j’aime. Tant que l’émission me permet de continuer à faire ça, c’est super.


Quatre fauteuils retournés et des commentaires élogieux. Est-ce que tu t’attendais à de telles réactions de la part des coachs ?

J’étais vraiment concentré sur ma prestation, ma connexion avec moi-même et le public. J’ai presque oublié que j’étais dans The Voice. Quand je me suis relevé du piano et que j’ai découvert les gens debout, j’avais du mal à y croire. J’ai vécu ce moment comme étant hors du temps, j’étais dans un autre monde. Les coachs m’ont tous fait des compliments exceptionnels. Je manque encore de mots pour m’exprimer !

Pourquoi avoir choisi Marc Lavoine comme coach ?

Si j’avais la chance que plusieurs coachs se retournent, je savais que je voulais me laisser l’opportunité de les écouter pour faire mon choix. Je fonctionne au coup de cœur et j’avais envie de choisir au feeling. Au départ, j’avais quand même une petite préférence pour Lara Fabian. Je suis quelqu’un d’assez stressé en général et son côté maternel aurait pu me rassurer. Mais Marc Lavoine m’a beaucoup touché par ses mots. J’ai eu l’impression qu’il me comprenait. J’ai senti une connexion sincère entre nous et son regard m’a définitivement convaincu d’intégrer son équipe.

Qu’est-ce que vous attendez de The Voice ?

Je ne peux pas faire autre chose que de la musique. J’ai très envie de partager ça avec un maximum de personnes. The Voice, c’est une aventure musicale et humaine incroyable. C’est aussi une belle vitrine qui pourrait me permettre de rencontrer un public.

Comment vous appréhendez les battles ?

Il y a toujours une petite pression parce qu’on a forcément envie d’aller plus loin. Mais d’être arrivé jusqu’ici, c’est déjà du bonheur. Le reste, c’est que du bonus ! Je veux juste vivre chaque moment à fond !

Vidéos associées

News associées