Antony Trice : “Ma soeur était avec moi sur scène”

Antony Trice a bouleversé Marc Lavoine et des millions de téléspectateurs, avec sa reprise de "Casting" de Christophe Maé. Interview.

Avant même votre passage sur TF1, votre audition a fait le buzz sur les réseaux sociaux. Comment vous l’expliquez ?

A mon avis, c’est un tout. J’explique les raisons qui m’ont amené à The Voice, pour la mémoire de ma sœur. Les gens sont peut-être touchés par mon histoire et se retrouvent en elle. Malheureusement, je ne suis pas le seul à avoir perdu un proche. J’ai un regard à mon sens qui ne trompe pas. Cette sincérité peut toucher les gens. Jamais je n’aurais pensé que la vidéo de mon passage aurait un tel impact. J’essaie de ne pas trop regarder ce qu’il se dit sur moi mais j’ai la chance de ne pas avoir vu beaucoup de commentaires négatifs. Je n’ai pas peur de la critique, elle est constructive, mais je crains les commentaires méchants.

Comment s’est passé votre audition à l’aveugle ?

Je ne veux pas qu’on pense de moi que je suis un garçon qui utilise son histoire. Mais quand j’ai commencé à chanter, j’ai vraiment senti que j’étais habité. Je n’avais plus de stress du tout et j’ai chanté comme si c’était la dernière fois. Je n’étais définitivement pas tout seul sur la scène de The Voice. J’étais presque absent... C’est ma sœur Emmanuelle qui était là.


Vous racontez votre histoire avec pudeur mais sans grande difficulté. C’est important pour vous de la partager avec le public ?

C’est nécessaire même de la raconter parce que c’est suite au décès de ma sœur que j’ai commencé la musique. C’est sa disparition qui a aussi construit le jeune homme que je suis, avec ses qualités et ses défauts. J’avais envie de le raconter parce que cette histoire, c’est moi, c’est ce qui m’a forgé. Néanmoins, ce n’est pas facile de raconter sa vie à la télévision. J’avais aussi peur que l’émotion me submerge... Dans la vie, il y a des hauts et des bas. On se demande parfois si elle a du sens. Oui, la vie vaut la peine d’être vécue, c’est le message que je veux faire passer aux gens. J’étais très touché par les mots de Marc Lavoine parce que j’ai su qu’il m’avait compris. C’était une évidence pour moi d’aller avec lui.

Vidéos associées

News associées