Pascal Obispo : "Je me suis livré comme jamais auparavant"

Avant le lancement de The Voice 2020, samedi 18 janvier sur TF1, Pascal Obispo se confie sur son rôle de coach.

Pascal Obispo coach investi, très proche de ses talents, à la fois passionné, compétiteur et joueur, il avait marqué de son empreinte la saison 7 de The Voice. Avec 25 ans de carrière et près de 5 millions d'albums vendus en tant qu'interprète - 14 millions en tant que compositeur, il est une personnalité incontournable de la chanson française qui transforme en or tout ce qu'il touche. Musicien, compositeur et chanteur au talent exceptionnel, ce faiseur de tubes a écrit et réalisé des succès pour lui comme pour les plus grands : Johnny Hallyday, Florent Pagny, Michel Delpech, Zazie, Lionel Richie, Marc Lavoine, Nolwenn Leroy, Natasha St-Pier ou encore Patricia Kaas, Amel Bent et Calogero. Artiste passionné, il a également créé des comédies musicales à succès (Les 10 commandements, Adam et Eve) et s’est impliqué dans plusieurs œuvres humanitaires telles que le Sidaction avec la réalisation de plusieurs albums. Après un an de tournée, Pascal Obispo revient en grande forme avec la ferme intention de gagner.

Vous revenez dans votre fauteuil de coach pour cette saison 2020. Qu’est-ce qui change ?

Je suis très heureux de démarrer cette nouvelle saison avec mes trois camarades. Je connais Marc depuis longtemps et je l’ai redécouvert grâce à The Voice. Il est très spirituel et je me marre bien à côté de lui. Lara est très douce, elle touche les talents au cœur. C’est une femme épanouie, guidée par la bienveillance, la sensibilité et le professionnalisme. Elle fait même du coaching en direct ! J’échange avec Amel, elle me fait découvrir de nouveaux artistes et j’apprécie ses avis tranchés. Il y a beaucoup d’humanité entre nous, un peu comme si nous étions quatre frères et sœurs. On partage beaucoup avec nos différences et on se découvre différemment aussi avec cette émission. On passe un bon moment au service de tous ces gens qui se présentent et qui jouent un gros moment de leur vie sur 2min30. Il faut le respecter et c’est ce qu’on fait, je crois. On rit, on pleure, on s’amuse, on chante, on se bloque... Je crois que c’est la force de cette saison !

Selon Marc Lavoine, vous avez “fendu l’armure” lors de ces auditions à l’aveugle ?

Tout au long de ma carrière, je me suis beaucoup protégé parce qu’il m’a semblé vivre aussi quelque chose de difficile avec le succès que l’on ne choisit pas. Je n’ai peut être pas montré grand chose de ce que j’étais vraiment. A l’aube de mes 55 ans, avec cette aventure unique et Marc aidant aussi, j’ai senti que je pouvais m’ouvrir. Je l’ai vu être très honnête par rapport à son vécu. J’ai été très ébloui par la sincérité des trois autres coachs qui se livraient et je me suis dit : pourquoi pas moi ? Pourquoi je ne dirais pas ce que je ressens et partager un peu de mon vécu ? C’est ce que j’ai fais, avec authenticité.

Que pensez-vous des talents que vous avez auditionnés ?
La représentation des artistes dans The Voice est vraiment multiculturelle et ça ressemble bien à la France d’aujourd’hui. De 7 à 77 ans et de tous les styles musicaux, tout le monde est représenté. Je suis vraiment heureux de faire partie de cette aventure atypique. Je m’amuse bien. Cette saison, ça chante encore très bien avec de belles mises en scène. Pour moi, le talent n’existe pas. Je crois uniquement au travail et à la chance. Je me sens d’égal à égal avec l’artiste qui se produit face à moi. Si je suis assis dans ce fauteuil, c’est qu’à un moment donné, j’ai eu de la chance. Voilà tout.

The Voice 2020 - Samedi 18 janvier à 21h05 sur TF1

En savoir plus sur Pascal Obispo

Vidéos associées

News associées