The Voice 2020 - Toni : “Je vais à l’opposé de ce que les gens attendent de moi”

A quelques heures de la demi-finale de "The Voice 2020", Toni se confie sur son parcours dans l'équipe d'Amel Bent.

Toni, racontez-nous comment l’aventure The Voice a commencé pour vous.

Cela fait trois ans que je fais de la musique professionnellement. J’ai beaucoup été choriste sur des albums, sur scène… J’ai collaboré sur des titres avec des DJ. Après plusieurs expériences différentes, cela m’a semblé être le bon moment de faire The Voice et je me suis lancée. The Voice, c’est avant tout challenge qui s'inscrit bien dans la continuité de mon parcours. J’y suis allée avec beaucoup de sérieux et d’investissement. Il était hors question pour moi d’y aller à moitié.

Comment vous avez vécu la première partie de l’aventure The Voice ?

En participant à The Voice, je cherchais aussi une validation de la part de professionnels. Le fruit de beaucoup d’années de travail. C’est la première fois que je me produisais seule sur scène à la télévision française, pas au second plan derrière un artiste. Je venais sur scène défendre ma véritable identité artistique… Les trois fauteuils retournés aux auditions à l’aveugle m’ont déjà rassurée. Cela m’a confortée dans mon idée que je suis faite pour cette vie artistique. Cela m’a surtout fait beaucoup de bien de voir que des professionnels de la musique française me reconnaissaient en tant qu’artiste à part entière. J’avais vraiment envie de ne pas me compromettre dans cette aventure The Voice. Je me suis longtemps battue et je continue aujourd’hui, à faire en sorte que lorsque j’intègre un nouveau projet, les gens en face de moi me regardent et m’entendent sans idées reçues. Je ne veux pas être comparée à des artistes qui pourraient, à première vue, me ressembler physiquement et musicalement. J’ai beaucoup travaillé avec des personnes qui avaient des a priori sur moi alors qu’ils ne m’avaient jamais rencontré ou écouté chanter. Pourtant, ils avaient l’impression de tout connaître de moi. Je me rends bien compte qu’il y a une grande différence entre ce que les gens pensent savoir de moi et ce que je suis réellement. Grâce à The Voice, j’ai le sentiment de pouvoir défendre mon identité artistique devant des millions de téléspectateurs.

Comment vous appréhendez la demi-finale ?

J’ai hâte d’être enfin samedi soir parce qu’avec cette pause et ce moment en suspens, ça m’a donné le temps de beaucoup réfléchir et de travailler. J’ai choisi une chanson où le terme chanter prend tout son sens. Samedi soir, c’est ma voix et simplement ma voix. Un retour aux sources et une nouvelle fois, une manière de montrer que ce que vous pensez connaître à mon propos, ce n’est absolument pas la vérité. Je vais encore une fois à l’opposé de ce que les gens attendent de moi. Uniquement pour montrer que j’ai différentes facettes et que cette chanson fait aussi partie de ma personnalité et que j’ai envie de la partager avec le public.

Quel est le meilleur conseil qu’Amel Bent vous ait donné ?

Elle m’a dit d’être authentique. Cette demi-finale, c’est l’occasion de se montrer telle que je suis vraiment. Aujourd’hui, je chante les chansons des autres et demain, je chanterai peut-être les miennes. Alors autant choisir, dès maintenant, celles qui me ressemblent le plus. Chanter ce que l’on est vraiment !

La finale, vous avez envie d’y croire ?

Quand j’ai commencé les castings de The Voice, je n’y croyais pas du tout. Mais depuis mon audition à l’aveugle, j’ai grandi et je me découvre progressivement. C’est une grande surprise ! Si près du but, je veux croire. Je pense mériter ma place. Je suis une artiste authentique et je ne suis pas arrivée en demi-finale en trahissant qui je suis. J’espère que les téléspectateurs y seront sensibles.

En savoir plus sur amel Bent

Vidéos associées

News associées