The Voice 2021 - AUDITIONS A L'AVEUGLE : Quels sont les talents d’Amel Bent ?

Pour cette quatrième soirée des auditions à l’aveugle, Amel Bent peut compter sur un nouveau talent : Elodie Ji pour compléter son équipe de rêve.

LES TALENTS DE LA QUATRIEME SOIREE DES AUDITIONS A L'AVEUGLE - 27 FEVRIER 2021

Elodie Ji avait un avenir tout tracé dans la musique, mais l’arrivée prématurée de sa fille Indya, il y a 8 ans, a changé radicalement la donne. Aujourd’hui, c’est sa fille qui la pousse à reprendre le chemin des studios et c’est tout naturellement qu’Elodie Ji a décidé de s’inscrire aux auditions à l’aveugle. Gonflée à bloc, elle compte bien prouver à sa fille que rien n’est impossible. Sa reprise de « Shy Guy », le tube de Diana King emballe trois coachs. Mais, Amel Bent, touchée par le parcours de maman d’Elodie, réussit à la convaincre de rejoindre son équipe !

Elodie Ji rejoint Niki Black, Lara Bou Abdo Malaïka, Robin Wahil, Nicolas et Jaja dans la team Amel.

Rendez-vous la semaine prochaine, le 6 mars pour découvrir les nouveaux talents de la Team Amel Bent. The Voice 2021, tous les samedis à partir de 21H05 sur TF1

LES TALENTS DE LA TROISIEME SOIREE DES AUDITIONS A L'AVEUGLE - 20 FEVRIER 2021

Niki Black est américaine. Fan de la France, la jeune femme quitte tout il y a 5 mois, pour suivre un master d’histoire de l’art (son autre passion), à Paris. Ce soir, en participant à The Voice, Niki Black veut se faire connaître du public français. Pari réussi. Grâce à son interprétation d’un des titres phare d’AmyWinehouse : « Back to black », Niki Black a séduit trois coachs Amel Bent, Marc Lavoine et Florent Pagny. Mais notre talent avait déjà fait son choix. Ce sera Amel Bent !

L’autre talent de la soirée s’appelle Lara. Elle est âgée de 16 ans et vient direct du Liban. Une voix grave et profonde, Lara Bou Abdo participe à de nombreux concerts au Liban. Après l’explosion qui a touché son pays en août dernier, Lara prend conscience qu’il faut vivre chaque jour sans aucun regret. Ce soir, sur le plateau de The Voice, la jeune fille a interprété une chanson en hommage à son pays avec un titre de Fairuz : « Li Beirut ». Une interprétation impressionnante qui a marqué deux coachs Florent Pagny et Amel Bent. Mais c’est Amel qui rafle ce joli talent.

LES TALENTS DE LA DEUXIEME SOIREE DES AUDITIONS A L'AVEUGLE - 13 FEVRIER 2021

Vous aviez découvert Malaïka et Robin dans le doc exclusif que MYTF1 avait diffusé en tout début de saison pour vous faire découvrir les coulisses de votre émission. Ils sont tous les deux dans la Team Amel.

Les talents du doc : "dans les pas des talents"

Malaïka : ce talent hors norme baigne dans le monde de la musique grâce à sa maman, chanteuse de jazz et de gospel et à son papa, tromboniste de jazz afro-américain. Pour elle, il a toujours été compliqué de se sentir légitime quand on a un papa admiré et reconnu internationalement, qui a fait des tournées dans le monde entier et gagné des Grammy Awards.

Aujourd’hui, professeure de chant dans une école de comédie musicale, Malaïka se sent prête à voler de ses propres ailes. C’est elle qui ouvre le bal de cette deuxième soirée des auditions à l’aveugle avec une reprise du duo Beyoncé & Jay’Z « Déjà vu ». Une technique parfaite et un groove de dingue. Elle met tous les coachs d’accord avec, excusez du peu, un quadruple buzz en toute fin de prestation.

Robin n’a convaincu qu’un coach, mais la joie d’Amel vaut bien Les 4 buzz réunis. Fan absolu Michael Jackson, Justin Timberlake ou Bruno Mars, Robin a su très vite ce qu’il voulait faire : être un showman, en mêlant le chant et la danse. Pour réussir son pari, il a dégainé le titre de Stevie Wonder : « Superstition ». Bonne pioche

LES TALENTS DE LA PREMIERE SOIREE DES AUDITIONS A L'AVEUGLE - 6 FEVRIER 2021

Trois hommes, trois talents, trois personnalités différentes.

Wahil tout d’abord. Ce professeur des écoles a mis tous les coachs d’accord avec son interprétation du titre cultissime « Georgia » de Ray Charles. Une sensibilité incroyable, une maîtrise parfaite des notes, Wahil, le premier talent de saison a placé la barre haut. Résultat : le choix du roi made in « The Voice » avec 4 fauteuils retournés. Et c’est Amel qui remporte la mise.

Nicolas, ensuite. Au premier regard, on imagine ce jeune belge de 17 ans très introverti. Pourtant, sur la scène de The Voice, celui qui chante depuis l’âge de cinq ans oublie sa timidité pour offrir une interprétation magistrale du titre de Francis Cabrel : « Hors saison ». Bingo ! Quatre fauteuils mais pas le choix du Roi. Amel, précautionneuse, a pris soin de bloquer Vianney. Un coach averti en vaut deux parait-il.

Jaja, enfin. Extraverti réservé, Jaja s’est fait remarquer durant le premier confinement en chantant sur son balcon. Personnalité à part, il a décidé d’interpréter un titre très décalé : « Nossum Dorma » de Giaccomo Puccini version Aretha Franklin. Un choix qui lui colle parfaitement à la peau et trois coachs retournés car Vianney a appuyé trop tard.

En savoir plus sur Amel Bent

Vidéos associées

News associées