THE VOICE 2021 – Qui sont les talents de la deuxième soirée des auditions à l'aveugle ?

Découvrez les 8 talents sélectionnés par les coachs Florent Pagny, Amel Bent, Vianney et Marc Lavoine lors de la deuxième soirée des auditions à l’aveugle du 13 février 2021 !

Malaïka, le grand saut

Le cœur de Malaïka bat depuis toujours au rythme de la musique : sa mère est chanteuse de gospel et son père est un musicien de jazz international. Professeure de comédie musicale, la jeune femme de 27 se sent prête à bâtir son propre nom. C’est nourri de toutes ses influences que Malaïka foule la scène de The Voice pour réinterpréter le tube « Déjà Vu » de Beyoncé & Jay-Z. Tenus en haleine, les 4 coachs ont buzzé à tour de rôle en toute fin de prestation !

Marghe, le rêve devient réalité

Hôtesse d’accueil dans un parc d’attractions, Marghe a eu l’opportunité de chanter devant les visiteurs et constater le pouvoir fédérateur de la musique. Spectatrice de The Voice depuis toute petite, elle réalise à 21 ans son plus grand rêve en participant à l’émission ! Pour les auditions à l’aveugle, Marghe chante « Donne-moi ton cœur » de Louane, un titre écrit par Damso. Florent a vu en elle « un petit bijou », qu’il accueille avec une grande joie dans son équipe.

Louise, la déterminée

Coiffeuse de formation, Louise a aujourd’hui troqué les ciseaux pour les micros. La musique est sa véritable passion et si elle participe à The Voice, c’est pour gagner ! Elle reprend « Coco corona » de Camille Lellouche, une chanson humoristique mais qui lui sert également de catharsis au vu du contexte actuel. Si Amel Bent n’a pas su s’enlever la version originale de la tête, les coachs restants ont été séduits par l’ambivalence et le charme de l’interprétation de Louise. Cette dernière a finalement choisi de rejoindre l’équipe de Marc Lavoine !

Kay, la gracieuse

Kay a beau être en formation pour devenir hôtesse de l’air, sa passion pour la musique s’est développée depuis son plus jeune âge et ne l’a jamais quitté. Pour elle, qui a toujours eu peur de tenter les castings, se retrouver aujourd’hui sur la scène de The Voice est une véritable consécration. Grâce à sa voix puissante et son émotion palpable, Kay touche le cœur de l’ensemble des coachs en reprenant le titre « I Love You » de Billie Ellish. Vianney s’est retourné dès les premières secondes et n’a pas hésité à bloquer Amel pour être certain d’avoir Kay dans son équipe.

Robin, le groovy

Trompettiste depuis l’âge de 6 ans, pianiste et guitariste autodidacte, force est de constater que Robin a la musique dans l’âme. Fasciné par les showmen tels que Michael Jackson ou Bruno Mars, il participe à The Voice avec la même ambition : celle de transcender la scène en mêlant chant et danse. Amel Bent aura été la plus convaincue par son interprétation de « Superstition » de Stevie Wonder, saisie par l’énergie et le groove du jeune homme de 21 ans.

Tarik, le poids des mots

Etudes de kiné la journée et musique le soir, Tarik vit pour soulager les dos et égayer les oreilles. Passionné de rap et de slam, il reprend le titre « Chemin de traverse » de Grand Corps Malade et devient le 1er candidat de The Voice à chanter dans ce registre. Si Marc Lavoine est le seul à buzzer, Tarik émeut le jury en interprétant ensuite une de ses propres compositions. Bouleversé, Vianney a même fondu en larmes !

Jim, le revanchard

Passionné de spectacle vivant, Jim intègre une école de théâtre après son bac et se produit régulièrement dans le métro et les rues de Paris. Ayant beaucoup écrit et composé pour les autres, il souhaite aujourd’hui prouver sa valeur en tant qu’interprète. Armé de sa guitare électrique, il reprend « It’s a man’s man’s man’s world » de James Brown. Comme le reste des coachs, Marc Lavoine est bluffé et décèle une véritable virtuosité dans la performance de Jim !

Bryan, le fan de Vianney

Passionné de cinéma et de musique, Bryan a un déclic en chantant dans un bar et décide de se consacrer à sa deuxième passion. Il a choisi de reprendre « Dumbo » de Vianney, sans savoir que ce dernier ferait parti des coachs cette saison ! Comme un signe du destin, Vianney est le seul à retourner son fauteuil, touché que Bryan ait su s’approprier sa chanson tout en s’amusant. A défaut de voler au-dessus de ses défauts, Bryan vole au-dessus de ses rêves !

Vidéos associées

News associées