The Voice : The Voice 4 - Samira, Tom, Lorenza... Le Top 5 des meilleures auditions du samedi 14 février 2015

Voir le site The Voice

Mieko
Par Martin TRAN|Ecrit pour TF1|2015-02-15T07:15:00.000Z, mis à jour 2015-02-15T17:39:39.000Z

Pour vous et rien que pour vous, nous vous avons concocté un florilège des meilleurs moments de la sixième et avant-dernière soirée des auditions à l'aveugle de The Voice 4, histoire que vous n'arriviez pas à l'école ou au bureau lundi matin sans aucun élément à raconter...

Que retenir de la soirée The Voice 4 du samedi 14 février 2015, une soirée durant laquelle s'est jouée la sixième et avant-dernière session des auditions à l'aveugle avant les grandes battles ?

Samira Brahmia les a tous retournés
C'ets sur une chanson traditionnelle en arabe que Samira Brahmia, une chanteuse franco-alégrienne âgée de 39 ans, a décidé de tenter sa chance dans The Voice 4 pour convaincre au moins un coach de se retourner sur elle. Pari réussi pour Samira, quatre fois...

Azania Noah la joue comme Conchita Wurst
Comme Samira Brahmia un peu avant elle, Azania Noah n'est pas une novice de la scène. Venue de New York pour conquérir la France, Azania a choisi pour cela le tube de Conchita Wurst « Rise like a phoenix » : pari réussi aussi pour elle puisque sa conquête de la France a démarré tambour battant par la conquête des quatre coachs de The Voice 4 !

Les coachs n'ont pu s'empêcher de se retourner sur Amélie Piovoso
Elle en a rendu trois accrocs d'elle : elle, c'est Amélie Piovoso, une chanteuse de 24 ans ayant notamment eu l'un des rôles principaux de la comédie musicale à succès Cléôpatre, sur « Addicted to you » du DJ suédois Avicii.

Tom et Lorenza, 16 ans, la jeunesse au pouvoir
Ils n'ont que seize ans, et pourtant ils ont déjà tout de des grands : Tom et Lorenza se sont succédés sur la scène des auditions à l'aveugle de The Voice 4 ce samedi 14 février, tous deux ont tenté leur chance en guitare-voix, et tous deux ont gagné leurs tickets pour les battles, le premier chez Zazie, la seconde au sein de la Team Mika.

BONUS : Mieko Miyazaki, le talent japonais que Mika regrette déjà
C'est peut-être la grande prestation, la plus originale de la soirée : la Japonaise Mieko Miayazaki, venue en costume traditionnelle armée uniquement de son koto et de sa voix, n'est pas passée loin d'intégrer l'équipe de Mika, à deux doigts d'appuyer sur le bouton placé devant lui. Après-coup, il a même révélé être frustré de ne pas l'avoir fait, tant les possibilité étaient grande avec Mieko.

BONUS 2 : L'espiègle Pompom Pidou séduit Florent Pagny
Il n'est pas commun de tenter sa chance dans The Voice sur une chanson à texte comme celles de la Québécoise Linda Lemay. La Pyrénéenne Pompom Pidou (ça ne s'invente pas !) l'a fait, et elle a réussi son pari, Florent Pagny se montrant conquis par la voix et l'espièglerie dégagée par cette ancienne manipulatrice en électroradiologie médicale...

en savoir plus : Pompom Pidou, Samira Brahmia, Amélie Piovoso, Lorenza, Tom