The Voice : The Voice : les cinq meilleurs moments du samedi 16 mars

Voir le site The Voice

8ème Battle - Angelina Wismes VS Fanny Leeb - Qui partira ? Qui restera ?
Par Martin TRAN|Ecrit pour TF1|2013-03-17T14:56:00.000Z, mis à jour 2013-03-17T15:19:04.000Z

Les premières battles se sont déroulées hier soir, samedi 16 mars, et elles ont été d'un niveau rarement vu pour des chanteurs encore anonymes ! Seize talents se sont affrontés, et onze ont ont été seléctionnés pour chanter en direct lors des primes. Retour sur les cinq grands moments d'une soirée riche, très riche en talents !

Vous avez manqué le premier épisode des battles de cette seconde saison de The Voice ? Pour vous, MYTF1 revient sur les grands moments de la soirée. C'est parti !

Luc Arbogast sans son bouzouki, les larmes de Thomas Vaccari
Avant les battles, Jenifer possédait dans son équipe deux talents qu'il fallait confronter. D'un côté, Thomas Vaccari, voix puissante et maitrisée ; de l'autre, Luc Arbogast, look de ménestrel, armé de son bouzouki. Lors des répétitions, il a d'ailleurs révélé à Jenifer qu'il ne chanterait pas sans son instrument, souci de motricité oblige... Lors du battle les opposant ou plutôt du duo les réunissant, tant les deux talents ont montré une complicité certaine, Luc a démarré les premières notes de « Mad World » de Gary Jules d'une voix grave qu'on ne lui connaissait pas, mais surtout... sans son bouzouki ! S'il a ensuite repris sa tonalité habituelle, il a prouvé aux coachs et au public qu'il sait s'adapter et qu'il sera à l'aise dans d'autres registres que le sien. Autre grand moment de ce battle : après que Jenifer ait choisi Luc, Thomas a chaleureusement remercié sa coach. C'est à ce moment-là que Garou a buzzé pour le ramener dans son équipe, un buzz qui a fait fondre en larmes ce grand gaillard de 31 ans.

La chorégraphie de Yoann Fréget et Tyssa
On le sait, on l'a tous vu : Yoann Fréget aime bouger sur scène. Lors des auditions à l'aveugle, il avait marqué le public par son « body language » très communicatif. Pour ces battles, il était opposé à Tyssa : Garou leur a demandé de chanter du Jackson Five, et on a eu ce qu'on attendait, à savoir un Yoann à la voix parfaite, mais aussi un Yoann très mobile et très enthousiaste (un peu à la manière de Hugh Grant dans « Le Come Back »), et un Yoann qui a, semble-t-il, persuadé Tyssa de l'accompagner dans sa chorégraphie, le dernier move étant très visible lors de la note finale du morceau « Can you fell it ». Finalement, Yoann Fréget a été gardé par Garou, Tyssa a été volée et intègre donc l'équipe de Louis Bertignac.

Pierre G. et Florian Carli : La jeunesse au pouvoir
Pas encore majeur, on est habituellement loin de vouloir devenir un grand chanteur lyrique : ce n'est pas le cas de Florian Carli et Pierre G., 16 et 18 ans, et possédant tous deux une voix à faire pleurer la Castafiore ! Florent Pagny, leur coach, a fait fi de leur âge et de leur relative inexpérience en leur proposant de chanter le fameux « Con te partiro » du maître Andrea Bocelli. Loin de se défiler, ces deux jeunes hommes ont relevé le défi avec beaucoup de brio, bluffant coachs, public et téléspectateurs ! Le plus âgé des deux, Pierre G, a été conservé par Florent Pagny, le jeune Corse Florian Carli partant lui évoluer sous d'autres cieux, plus familiers ceux-là, puisqu'il intègre la team Jenifer (la jeune femme ayant ses habitudes sur l'Ile de Beauté).

Anthony Touma et Jo Soul comme des frères
Jenifer a eu droit à deux beaux duels pour cette première émission dédiée aux battles. Après Luc Arbogast vs Thomas Vaccari, elle a décidé de faire se confronter deux showmen, deux beaux gosses ayant le rythme dans la peau : Anthony Touma et Jo Soul devront interpréter en duo et en duel le tube de Bruno Mars, « Locked out of heaven ». Le premier semble posséder une légère longueur d'avance sur le second, la tonalité demandé lui correspondant mieux. Mais sur le ring aménagé pour ces battles, Jo s'est surpassé et ils ont tous les deux chanté avec beaucoup de maîtrise et de passion. Jenifer a mis du temps à se décider, mais c'est finalement Anthony Touma qui continuera l'aventure dans son équipe. Et s'il fallait remettre un prix du fair-play à un talent, il reviendrait à Jo Soul : juste après l'annonce de son élimination, il a pris Anthony dans ses bras et lui a glissé un « Tu resteras mon frère » des plus émouvants ! Et si l‘une des prochaines belles histoires post-The Voice était un duo entre Anthony Touma et Jo Soul ? L'avenir nous le dira...

Fanny Leeb et Angelina Wismes : pour le plaisir des oreilles et des yeux
Garou a frappé fort. Par le titre choisi d'abord : « L'aigle noir » de Barbara est une chanson mythique mais aussi très difficile à s'approprier. Par le choix des deux talents ensuite : en reprenant de manière jazzy « Please don't stop the music » de Rihanna, Fanny Leeb avait surpris son monde ; Angelina Wismes avait émerveillé le sien en interprétant à la perfection « Mon enfance » de Barbara... Toutes deux assises derrière leur piano, ces deux magnifiques jeunes femmes ont livré une grande bataille, pour le plus grand plaisir de nos oreilles et de nos yeux. Mais c'est finalement Angelina Wismes que Garou a décidé de garder : nous aurons donc l'occasion de la voir jouer et chanter en live lors des prochains primes. Fanny Leeb quitte quant à elle l'aventure The Voice...

Bonus : les quatre coachs interprètent "Start me up" des Rolling Stones
Pour démarrer cette phase de battles, les coachs Jenifer, Louis Bertignac, Garou et Florent Pagny ont interprété le tube des Rolling Stones "Start me up" : de quoi commencer de la plus belle des manières une soirée qui s'est en effet révélée très rock'n'roll !!
Ces premiers battles ont été d'un niveau épatant... mais les prochains duels, programmés dès samedi 23 mars à 20h50 sur TF1, s'annoncent eux aussi très disputés et passionnants !