Terence Telle : «Un rêve qui se réalise»

Terence Telle : «Un rêve qui se réalise»
Après être monté sur la troisième marche du podium de «Danse avec les stars» en 2018, Terence Telle se lance un nouveau défi, celui de la comédie. Il fait ses premiers pas dans «Trop jeune pour moi»

Après «Danse avec les stars», vous vous lancez dans la comédie…

Oui, j’y ai toujours pensé. Je prenais déjà des cours d’acting quand j’habitais à New York, mais mon accent était un frein pour les agences de talent. Je ne savais pas comment faire ma place. Après Danse avec les stars, je me suis dit qu’il était temps pour moi de revenir en France et de voir quelles opportunités se présenteraient. L’émission a été un vrai tremplin car j’ai pu me faire des amis et une petite notoriété. Ma mère adore ce programme. J’y ai participé car elle en rêvait. En jouant dans ce film, c’est maintenant mon rêve qui se réalise.

Comment êtes-vous arrivé sur ce projet ?

J’ai rencontré par ami interposé Léa Coquin et Lisa Lhoste, la scénariste et la directrice de casting du film. Elles m’ont proposé de passer l’audition pour le rôle de Max, l’ami de Théo, un jeune Mauricien blagueur et charmeur, qui a toujours le sourire. J’ai trouvé que le personnage me correspondait. En grand fan de Will Smith, j’adore Le prince de Bel Air. Max m’a fait penser à lui. Avant le tournage, c’est d’ailleurs la référence dont m’a parlé Jérémy Minui, le réalisateur, en évoquant «un Max à la Will Smith». Avant l’audition, j’ai beaucoup répété… et je n’ai pas dormi de la nuit tellement j’étais impatient d’y être.

Dans quel état d’esprit avez-vous abordé le tournage ?

Je ressentais une petite pression mais j’étais surtout très impatient à l’idée de commencer. Je me souviens encore de ma première scène : après toutes mes années dans le mannequinat, je me sentais enfin vraiment dans mon élément sur un plateau. Je me suis dit que je voulais faire ça pour le reste de ma vie ! J’ai adoré jouer avec les autres comédiens et être dirigé Jérémy Minui. C’est vraiment quelqu’un de gentil et bienveillant, qui a parfaitement su m’aiguiller pour ma première expérience. Je n’aurais pas pu tomber sur une meilleure personne. Je le remercie vraiment.

Pensez-vous que le mannequinat vous ait aidé à trouver vos marques ?

Très timide de nature, je n’osais pas parler aux gens quand j’étais plus jeune. Le mannequinat m’a permis de m’ouvrir et de me désinhiber. Cette période a été une étape vraiment importante dans ma vie, mais je ne me sentais pas toujours à ma place. Je suis ravi de me lancer dans cette nouvelle aventure. En parallèle, j’essaye aussi d’écrire une série avec un ami scénariste. J’aime chercher des idées d’histoires, des thèmes. Je suis particulièrement sensible à ce qui se passe en ce moment aux Etats-Unis autour de la cause des Noirs. C’est un combat qui a du sens.

Comment s’est passé le tournage ?

Je me suis très bien entendu avec Hélène de Fougerolles, une personne géniale et naturelle. C’était aussi le premier rôle de Loyan Pons de Vier. Tout le monde croyait que nous nous connaissions déjà en voyant notre connivence. Et puis nous étions à l’île Maurice, dans un hôtel magnifique, avec des gens super attentionnés. Pour mon premier film, j’avais presque l’impression d’être en vacances ! Ce tournage m’a confirmé qu’être comédien est vraiment une vocation, quelque chose qui me rend heureux. J’ai hâte de continuer dans cette voie.

Certaines scènes ont-elles été plus difficiles ?

Techniquement, la séquence où Max se dispute avec Théo m’a semblé plus complexe que les autres. Durant cette scène, il me pousse. Après 40 prises, je commençais vraiment à avoir mal. Au bout d’un moment, je ne jouais plus la colère, je la ressentais réellement !

Etes-vous stressé à l’approche de la diffusion ?

Je n’ai pas eu de pression au moment de jouer mais c’est autre chose à l’idée de voir le résultat… Dans une interview, Johnny Depp expliquait qu’il ne regardait jamais ses films. Loin de moi l’idée de me comparer à lui, mais je comprends parfaitement pourquoi. En revanche, je suis impatient que mes proches le regardent. Je leur demanderai ce qu’ils en pensent honnêtement et je le visionnerai seul ensuite. En même temps, je sais qu’ils me soutiennent toujours. Ce sont de vrais supporters !

Les téléspectateurs vous retrouveront bientôt dans le prochain feuilleton quotidien de TF1…

J’attendais ce moment avec impatience. Le personnage que je vais incarner dans ce feuilleton va me suivre pendant très longtemps, j’en suis certain. Alors je veux m’assurer de donner le meilleur de moi-même dans ma préparation ainsi qu’à chaque prise. J’espère que cette série aura beaucoup de succès. Et j’ai surtout hâte de rencontrer toute l’équipe !

News associées