Un nouveau défi pour Lorie !

Un nouveau défi pour Lorie !
Pour son deuxième rôle sur le petit écran, Lorie Pester s'essaie à la comédie. Elle incarne Stéphanie, une jeune femme empêtrée dans ses mensonges et tiraillée entre les deux hommes de sa vie. Un rôle de composition... écrit spécialement pour elle. Diffusion Un mari de trop lundi 11 octobre à 20h45.


Vous jouez la future belle-fille d'Alain Delon. Impressionnée ?
Au début, j'étais quelque peu stressée, mais il s'est montré chaleureux, prévenant et m'a tout de suite mise à l'aise. Je mesure ma chance, certains acteurs attendent des années avant de jouer la comédie aux côtés d'un tel personnage.


Quels souvenirs gardez-vous de l'équipe ?

Nous avons vécu des moments très agréables. Les liens entre les comédiens se sont créés rapidement, tout paraissait fluide. Nous avons également eu de nombreux fous rires grâce à Jean-Luc Bideau... Quant à Louis Choquette, le réalisateur, il a toujours su rester calme, apaisant. Il a véritablement donné le ton.

Cette 2e expérience en tant qu'actrice vous a-t-elle paru plus facile ?
Du côté technique, tout ce que j'appréhendais lors de mon précédent tournage m'était plus familier : je connaissais le déroulement des journées, les différents termes... Concernant mon rôle, c'était un nouveau défi totalement différent, une autre personnalité à trouver.

Le registre de la comédie vous a-t-il plu ?

J'avais apparemment le potentiel pour ce genre de rôle mais j'avais du mal à y croire. Dans ma vie privée j'aime bien faire rire, mais de là à jouer la comédie ! Et pourtant, je me suis vraiment amusée, je me suis abandonnée dans le rôle, sans inhibition. Si l'on me proposait à nouveau de jouer dans une comédie, j'accepterais volontiers !

Etes-vous contente du résultat ?
J'ai pris beaucoup de plaisir en regardant le film et je suis effectivement très satisfaite, c'est un beau travail d'équipe. La sélection d'Un mari de trop au Festival de la Fiction TV de la Rochelle a été une petite fierté supplémentaire. Je le prends comme un encouragement dans ce nouveau métier que j'aime et que je souhaite poursuivre.


Quels sont vos souhaits pour vos futurs rôles ?
Interpréter toujours des personnages qui soient loin de moi et, pourquoi pas, un rôle dans un film d'action. Je me suis d'ailleurs entraînée aux cascades dans Un mari de trop, notamment en chutant d'une péniche, une scène tournée à 3h du matin dans un froid glacial : j'en suis très fière !

News associées