Une chance de trop : casting, adaptation, secrets de tournage... Pourquoi il faut voir la série !

Voir le site Une chance de trop

Alice et Louis, son meilleur ami
Par Marie PIAT|Ecrit pour TF1|2015-10-15T15:30:01.700Z, mis à jour 2015-10-15T15:30:01.700Z

"Une chance de trop", ça commence ce jeudi soir 15 octobre sur TF1 ! Une série adaptée du best-seller d'Harlan Coben, à ne rater sous aucun prétexte. Entre un casting trois étoiles, une histoire à couper le souffle, un dénouement inattendu ou encore quelques indiscrétions de tournage, découvrez pourquoi il faut absolument regarder "Une chance de trop" ce soir.

Une adaptation réussie

Déjà, en 2006, le romancier américain à succès avait confié l'histoire de l'un de ses best-sellers à un français pour l'adapter à l'écran. Il s'agissait de Guillaume Canet avec le film Ne le dis à personne. Une adaptation au cinéma qui avait remporté tous les suffrages ! Et cette fois-ci encore, c'est en France que l'auteur a décidé de faire adapter l'un de ses romans. Une chance de trop, qui relate la vie d'Alice Lambert, jeune maman se réveillant après un coma de huit jours et découvrant que son mari a été assassiné et sa fille de six mois enlevée, devrait là aussi être une adaptation télévisée cette fois, très réussie. Primée au Festival de la Fiction de La Rochelle, la série qui débutera ce jeudi soir 15 octobre sur TF1 promet de passer une excellente soirée, entre suspense, action et émotions. D'autant plus que même ceux et celles qui ont lu le livre pourront être surpris par l'adaptation à la télévision. Harlan Coben a en effet décidé de changer le sexe de son héros... Marc étant un homme à l'origine, c'est finalement Alice, mère courage incarnée par Alexandra Lamy qui jouera les héroïnes ! "Je ne voulais pas que l'adaptation répète le livre. Je voulais faire quelque chose de nouveau et de différent" avait déclaré l'écrivain à MYTF1News. Et ce n'est pas tout, l'américain de 53 ans a également confié à Paris Match qu'il avait pu ajouter des éléments dans la série, à l'origine inexistants dans son ouvrage. "Pour Ne le dis à personne, il a fallu couper des heures d'images alors que pour les six épisodes d'Une chance de trop, j'ai même pu ajouter des éléments qui n'étaient pas dans le livre" a ainsi avoué le maître du thriller policier. Mais pourquoi ne pas l'avoir adapté aux Etats-Unis ? "Je veux garder mes distances avec Hollywood. C'est un endroit où travailler est très compliqué" avait-il ajouté durant ce même entretien.

Un casting de rêve

Mais Une chance de trop, en plus de sa trame captivante pleine de rebondissements, est aussi l'occasion pour Alexandra Lamy d'opérer son grand retour. Et si Harlan Coben a accepté d'adapter son roman en série, c'est surtout grâce à elle ! "La chance des chances, nous avons eu Alexandra pour jouer ce rôle. Pour moi, c'est l'une des meilleures actrices au monde. Pas seulement en France" a détaillé l'auteur, complètement fan de l'actrice française. Mais l'interprète de Chouchou dans "Un gars, une fille" n'est pas la seule comédienne de grande envergure présente dans la série. Pascal Elbé (Tête de Turc, Neuilly sa mère !), Lionnel Astier (Kaamelott, Les Lyonnais), Lionel Abelanski(Barbecue, Les infidèles) ou encore Hippolyte Girardot (Lady Chatterley, Manon des sources) font aussi partie du casting ! Des comédiens possédant donc déjà une certaine renommée et qui ont donc fait leurs preuves côté jeu d'acteur. Avec une intrigue policière signée Harlan Coben et un casting trois étoiles tel que celui-ci, difficile donc de faire mieux !

Un dénouement totalement surprenant

Lors d'une interview accordée à MYTF1News, Alexandra Lamy a prévenu que le dernier épisode de la série nous laisserait sans voix. Surprise par le dénouement, elle a indiqué ne "pas du tout avoir imaginé cette fin là". Un twist ending qui ferait donc une raison supplémentaire de regarder la série ! Même son de cloche du côté de l'auteur qui a ajouté à Paris Match : "Je pense que la série est géniale tout simplement. Il y a tous les ingrédients pour que le public accroche. Il y a du suspense, plus on avance dans l'histoire, plus les épisodes sont intenses. J'aime aussi le fait que l'on donnera une réponse à la fin du sixième épisode". Un épisode final en apothéose donc, avec une véritable réponse après d'innombrables rebondissements mais surtout un retournement de situation.

Secrets de tournage

Quant au tournage en lui-même, l'interprète du rôle-titre a confié qu'il avait été "éprouvant". D'une durée de cinq mois, Alexandra Lamy a eu le temps de se glisser dans la peau d'Alice Lambert, jusqu'à ne faire qu'une avec elle. "J'ai senti au bout de cinq mois que mon corps était fatigué de courir, d'être bousculé" se remémore-t-elle. Maman dans la vraie vie, elle stressait même pour sa fille. Preuve qu'elle n'a pas joué ce personnage, elle le vivait ! Une performance d'actrice qui devrait donc faire parler. A noter également que le tournage s'est parfois déroulé dans des endroits cultes, comme par exemple le Stade de France. Se rappelant le match victorieux de la Coupe du monde en 1998, l'héroïne s'est sentie encore davantage envahie par l'émotion dès ses premiers pas sur la pelouse. De quoi donner une dimension encore plus bouleversante à son interprétation déjà réussie.