Appels d'urgence - Motards de la police : formation extrême pour missions à hauts risques

Appels d'urgence - Motards de la police : formation extrême pour missions à hauts risques

Intercepter des chauffards qui roulent à plus de 160 km/h sur des routes limitées à 90, prendre en chasse des bolides qui se font la course sur voies rapides, mais aussi frayer un chemin dans les embouteillages à une ambulance en urgence vitale, ce sont les missions à hauts risques des motards de la police nationale. On en compte environ 1900 dans toute la France et les places sont chères. A l’école motocycliste de Sens dans l’Yonne, la seule en France pour toute la police, nous avons suivi Tanguy, Romain et Marie, jeunes gardiens de la paix qui rêvent de devenir motards ; tous ne seront pas diplômés. Sur chaque promotion, seule la moitié réussit un concours et une formation dignes d’une sélection commando. Il faut dire qu’ils doivent maîtriser par tous les temps des engins qui dépassent les 200 km/h. 14 semaines d’enfer puis les jeunes motards effectuent leurs premiers tours de roues dans la jungle de la circulation urbaine, et leurs premières interventions… qu’ils n’oublieront pas de si tôt.

Appels d'urgence
55m

Appels d'urgence