La Villa des Coeurs Brisés 3 : Episode 20 - Coaching éprouvant pour Maëva, découvrez pourquoi en vidéo

Voir le site La Villa des Coeurs Brisés

Ce qui vous attend dans l’épisode 12 de La Villa
Par Alexis Hache|Ecrit pour TFX|2018-01-05T19:00:57.992Z, mis à jour 2018-01-09T09:41:00.702Z

Lucie a proposé un coaching très difficile à Maëva. A-t-elle réussi à aller au bout ?

Le coaching de Maëva se poursuit. Après avoir été attachée à un arbre dont elle devait se libérer en coupant un à un les liens qui la retenait, la jeune femme reçoit à présent un message de Lucie. Elle doit la retrouver sur la plage en apportant avec elle des souvenirs qui la rattache à son ex, avec qui elle a vécu une histoire extrêmement fusionnelle et compliquée.
A peine arrivée sur la plage, Maëva comprend de quoi il s’agit. Sur le sable, un coffre et une pelle. Lucie demande alors à la coachée de lui montrer les souvenirs qu’elle a apportés et ce qu’ils représentent pour elle. Maëva a avec elle deux photos de moments heureux avec son ex, une lettre qu’elle lui a écrite après sa rupture et qu’elle ne lui a jamais donnée, ainsi qu’un tee-shirt offert par son ex qui représente leur histoire.
Maëva doit d’abord creuser un trou sur la plage, opération délicate durant laquelle la belle craque plusieurs fois et doit s’arrêter pour sécher ses larmes. Puis vient le moment de mettre les objets dans le coffre. Si Maëva parvient à mettre les photos et la lettre sans trop de soucis, c’est plus compliqué pour le tee-shirt. Et alors que Lucie lui propose de l’aider à terminer ce coaching très symbolique en jetant le tee-shirt, Maëva s’y refuse : elle ne parvient pas encore à dire totalement adieu à cette histoire qui l’a pourtant terriblement marquée.
Pour Lucie, le plus important est ailleurs. Maëva est parvenue à faire un grand pas vers la résolution de sa problématique. Le reste du chemin se fera le moment voulu, quand Maëva sera prête.

Les aventures des cœurs brisés, c’est tous les soirs du lundi au vendredi, à 19h00 sur NT1.



en savoir plus : Maeva, Lucie Mariotti