La Villa : La Bataille des couples : Girl Power en grève : "Les femmes en colère, stop aux crises de nerfs !"

Voir le site La Villa, La Bataille des couples

EXCLUEpisode37LesfillesrentrentengreveBeverlyenrichitsonvocabulaire
Par Pauline Conseil|Ecrit pour TFX|2018-09-04T17:30:58.510Z, mis à jour 2018-09-04T17:30:58.510Z

Suite à l’épreuve pilier lors de laquelle, les garçons se sont montrés particulièrement virulents avec leurs femmes, ces dernières ont décidé de lancer une grève. GIRL POWER !

Les filles sont remontées contre le comportement de leurs hommes. Cette semaine est donc placée sous le signe de la solidarité féminine ! Elles ont décidé de s’offrir une soirée au restaurant loin de la villa laissant les garçons à leur sort.  "Vous êtes d’accord avec votre femme ou vous ne l’êtes pas, mais au moins vous l’écoutez !" Benoît donne des conseils aux autres garçons. Mais pas le temps de se remettre en question, ils décident à leur tour de sortir.

Pendant ce temps, le dîner des filles ne semble pas avoir apaisé les rancœurs. Virginie lance un appel à la grève. Et à chaque grève, sa liste de revendications : plus de patience sur les épreuves, être plus à l’écoute … Manue tente d’expliquer le principe d’une grève à Beverly et ce n’est pas gagné ! Jesta est la seule à ne pas avoir envie de faire la grève à Benoît, "parce qu’il est parfait avec moi" mais parce que le Girl Power l’emporte, elle accepte d’être solidaire avec les autres filles. Entre le plat et dessert, une manifestation s’organise et la recherche de slogan s’impose : "Les femmes en colère, stop aux crises de nerfs !".

Les garçons reçoivent un préavis de guerre pour le lendemain, par sms. Alerte rouge ! "C’est une compétition de couples. Si nos femmes nous lâchent, on est dans la mouise," lance Antonin. Alors, il faut se préparer au pire ! Ce dernier imite Beverly afin de coacher <strong>Vivian</strong> à donner les bonnes réponses, avant d’inverser les rôles : Vivian devient Manue. Pas sûr que cela suffise ! De retour à la villa, les filles pensent retrouver leurs hommes en pleine dépression mais non ! Les garçons se sont eux aussi offerts une soirée à l’extérieur pour décompresser. Le Girl Power investit alors une grande chambre interdite aux garçons. La grève est maintenue ! : "Les femmes en colère, stop aux crises de nerfs ! Les femmes en colère, on vous laisse dans la galère !" entendent les garçons avec stupéfaction devant une porte close.

Après une nuit passée loin des garçons, les filles n’ont pas décoléré et se lancent une mission banderole de manifestation au réveil. Pendant ce temps, les garçons décident de préparer le petit-déjeuner de la paix.  <strong>Vincent</strong> lui a une petite surprise en plus pour sa <strong>Virginie</strong>, un gros bouquet de fleurs ! La jeune femme baisse les armes et les autres filles sont très jalouses. "Vincent, il nous a mis dans une galère avec ses fleurs," balance Antonin. Combien de temps les filles vont-elles encore faire la grève ?

en savoir plus : Vivian, Manue, Antonin, beverly – lvcb 3