Tattoo Cover : l’émission arrive sur TFX le 29 mars

Voir le site Tattoo Cover : Sauveurs de tatouages

Tattoo Cover
Par P.H.|Ecrit pour TFX|2018-03-06T15:52:36.167Z, mis à jour 2018-03-06T15:52:50.754Z

Bonne nouvelle pour les amateurs de tatouage ! TFX lance le 29 mars un tout nouveau rendez-vous mettant à l’honneur un challenge de taille : recouvrir des tatouages honteux grâce aux talents de trois tatoueurs de haut vol !

Trois tatoueurs de choc, une réceptionniste pleine d’humour et un défi de taille : venir en aide à des personnes qui ne veulent plus d’un tatouage. Voici, en résumé, les ingrédients de Tattoo Cover qui débarque le 29 mars sur TFX. Produite par Coyote, l’émission plonge au cœur d’un salon de tatouage unique en son genre. Amy Mymouse, Marty Early et Diego Moraes sont là pour venir en aide à ceux qui ont honte de leur tatouage, qui le trouve handicapant ou tout simplement qui le déteste. Trois magiciens des aiguilles qui vont chacun proposer une nouvelle création pour recouvrir le tatouage disgracieux. C’est le client qui choisira quel tatoueur aura la chance de recouvrir son ancien tatouage. 

Les amateurs qui veulent faire recouvrir leur tatouage de la honte sont accueillis par une personnalité haute en couleur : Cécile Djunga. Comédienne et humoriste, la jeune femme, qui présente également la météo sur la RTBF, fait du stand-up depuis plus de 5 ans et monte sur scène avec un spectacle baptisé One Killeuse Show. Nul doute que son humour irrésistible saura détendre et dérider les tatoués en détresse ! Côté tatoueurs, Tattoo Cover met à l’honneur notamment Marty Early. A 27 ans seulement, le tatoueur au style néo-traditionnel, qui aime s’inspirer de l’aquarelle, affiche 7 ans d’expérience au compteur. Éternel insatisfait très exigeant avec lui-même, il est sympathique et fonctionne au feeling. Passionné d’art et de dessin, il tatoue aussi bien à Londres qu’à Paris. 

36 ans et 18 ans d’expérience. Diego Moraes, un tatoueur brésilien installé depuis 14 ans en France, vient d’une famille qui a le métier dans le sang. Ses frères et ses cousins pratiquent eux-aussi cette activité. Formé au Brésil puis en France grâce au célèbre tatoueur TIN-TIN, il a ouvert son shop il y a 4 ans dans le sud de la France. A l’écoute, patient et souriant, il est un spécialiste du style réaliste qui lui vaut d’ailleurs une belle réputation chez les tatoueurs. Il pratique également le tatouage traditionnel japonais. Seule tatoueuse de Tattoo Cover, Amy Mymouse, 32 ans, a 6 ans d’expérience au compteur. Vrai bourreau de travail, elle a découvert l’art du tatouage à 20 ans alors qu’elle étudiait dans une école de cinéma d’animation. Une révélation ! Elle abandonne ses études et se lance dans le tatouage. Près de 5 ans plus tard, elle devient apprentie à Rennes. Le style de cette artiste qui officie en Belgique mais aussi dans le monde : le cartoon illustratif. Son univers coloré et son style old school ont fait sa renommée ! 


en savoir plus : Diego Moraes, Amy Mymouse, Marty Early