90' Enquêtes - Trafic, incivilités et accidents : les policiers municipaux en 1ère ligne

90' Enquêtes - Trafic, incivilités et accidents : les policiers municipaux en 1ère ligne

Les policiers municipaux sont omniprésents au quotidien dans les rues de nos villes. Désormais armés comme leurs collègues de la police nationale, ils disposent souvent de gros moyens pour mener la chasse aux délinquants. Mais quelles sont précisément leurs missions ? Quelle est l’étendue de leurs pouvoirs ? Pour le savoir, nous avons vécu en immersion pendant plusieurs mois avec les policiers municipaux d’Orléans : 109 agents en première ligne pour lutter contre les incivilités et l’insécurité du quotidien. Mais pas seulement ! Les policiers doivent aussi faire face à des situations beaucoup plus tendues, comme des règlements de comptes qui dégénèrent en plein centre-ville. Mais le phénomène qui les préoccupe en ce moment c’est l’explosion de la consommation et de la vente de stupéfiants. La ville de 115 000 habitants n’est qu’à une centaine de kilomètres de Paris et sa proximité avec la Capitale n’est pas de tout repos. Orléans est un lieu de transit pour les dealers et les trafiquants de drogue. La lutte contre ce fléau est devenue la priorité numéro 1 des policiers. Pour les aider dans leur travail, ils se sont dotés d’une arme redoutable : la brigade canine. 18 chiens surentraînés qui peuvent calmer d’un coup de pattes les délinquants les plus violents. C’est l’une des plus grosses brigades cynophiles de France. Autre mission prioritaire de la police d’Orléans, la sécurité routière. Une brigade moto, composée de 6 agents, est chargée de traquer au jour le jour le moindre écart de conduite. Les policiers municipaux sont sous haute tension 24H/24, car à la tombée de la nuit ce sont d’autres missions qui les attendent. Avec ses nombreuses universités, la ville d’Orléans attire des milliers d’étudiants. Entre soirées trop arrosées et fêtes sans limite, la police municipale doit lutter sans relâche contre les débordements de toutes sortes et assurer leur sécurité. Chaque fin de semaine, les policiers sont donc sur le pied de guerre et surveillent de près les établissements de nuit.

90' Enquêtes
1h09

90' Enquêtes