Coupe des Confédérations 2017 : les 3 points positifs de la compétition

Voir le site Coupe des confédérations - Russie 2017

Focus Ronaldo   NZ Portugal
Par Julien Kobana|Ecrit pour TMC|2017-06-26T10:55:11.024Z, mis à jour 2017-06-26T11:04:04.224Z

Au lendemain des matches du premier tour voilà l’occasion de dresser un premier bilan de la Coupe des Confédérations. A un an de la Coupe du Monde, voilà les 3 grandes réussites de cette épreuve !

Alors la saison a été longue pour de nombreux joueurs présents ce mois de juin en Russie, le spectacle est au rendez-vous sur les pelouses et dans les tribunes. Les joueurs ont répondu présents et avant de s’intéresser aux demi-finales, revenons sur les trois belles réussites de cette édition de la Coupe des Confédérations.


Les stars au rendez vous

Avec des joueurs qui ont fini la saison très tard cumulant pour certains plus de 50 matches joués tout au long de l’année, on pouvait s’inquiéter de leur niveau de forme. Mais toutes les vedettes attendues pour cettecompétition ont répondu présent, avec notamment Cristiano Ronaldo. Le Portugais a été désigné à trois reprises homme du match ce qui prouve son implication dans le jeu, lui qui sort d’un doublé Liga Ligue des Champions avec le Real.

Avec le Ballon d’Or auteur de deux réalisations, les Chiliens Alexis Sanchez et Arturo Vidal ont été les fers de lance de leur sélection avec un but chacun mais surtout une activité monstrueuse dans le jeu. Côté allemand, Julian Draxler honore à merveille son rôle de capitaine de la Mannschaft et n’est pas étranger dans les 7 buts inscrits par les Champions du Monde. Autre demi-finaliste, le Mexicain Chicharito y est allé de son but contre le Portugal (2-2) et a montré que sa sélection pouvait également compter sur lui.



Une bonne préparation pour le Mondial

Organisé un an avant la Coupe du Monde, la Russie a montré son potentiel pour organiser une grande compétition. Aucun incident n’est à déplorer et niveau logistique, si quelques retards ont été constatés dans l’ensemble, l’épreuve se déroule sans accroc. La qualité des pelouses n’est pas à remettre en cause et à près de douze mois du Mondial, cela laisse espérer une très bonne coupe du monde en Russie.

Le vice-premier ministre russe a ainsi évoqué sa satisfaction en marge de la rencontre entre la Russie et le Mexique comme le rapporte nos confrères de l’Equipe : « j’ai été en contact avec des responsables de la FIFA qui m’ont dit qu’il n’y avait pas de problème d’organisation, bien sûr il y a des problèmes mineurs, comme des retards. »



Du jeu et aucun 0-0 !

Lors des 12 rencontres déjà disputées, les nations présentes pour la Coupe des Confédérations ont cherché à jouer et même les équipes réputées « faibles » comme la Nouvelle Zélande ou l’Australie par exemple ont joué vers l’avant. Leschampions d’Asie ont même inscrit deux buts à l’Allemagne qui n’en a pris qu’un seul lors de ses 6 matches de qualification pour la Coupe du Monde 2018 ! 

Au final aucun il n’y a eu aucun 0-0 lors de ce premier tour, le match Russie Portugal ayant été le moins prolifique avec un seul but (0-1 pour les Champions d’Europe). En 12 rencontres jouées il y a eu 34 buts marqués, soit 2.83 par rencontre ! En cette fin de saison, le spectacle est au rendez-vous et c’est de bonne augure avant les demi-finale de mercredi entre le Chili et le Portugal et de jeudi entre l’Allemagne et le Mexique.


en savoir plus : Equipe du Portugal de Football