Dans l'actualité récente

Coupe des Confédérations 2017 - Accroché par la Nouvelle-Zélande, le Mexique peut remercier Peralta

Voir le site Coupe des confédérations - Russie 2017

RTS183WV
Par Alexandre COIQUIL|Ecrit pour TMC|2017-06-22T14:02:09.145Z, mis à jour 2017-06-22T14:02:10.021Z

Accroché par la Nouvelle-Zélande, mercredi soir à Sotchi, le Mexique a été obligé de retourner la situation pour s’imposer de justesse (2-1). Oribe Peralta a sauvé les siens d’une déconvenue.

Le match : Le Mexique s’est fait peur


Groupe A – Mexique / Nouvelle-Zélande : 2-1


Buteurs : Raul Jimenez (54e), Peralta (72e) / Wood (42e)


Accroché, c’est le mot. Obligé de s’imposer pour se présenter en position de force face à la Russie lors de la dernière journée, le Mexique a dû  s’employer pour venir à bout de la Nouvelle-Zélande (2-1).


Mené à la pause par une formation beaucoup moins amorphe que face à la Russie, la sélection de Juan Carlos Osorio a dû être patiente avant de trouver la clé dans la défense renforcée des Kiwis.


C'est Raul Jimenez (54e) et l’expérimenté Oribe Peralta (72e) qui ont permis aux joueurs d’El Tri d’aller chercher la victoire lors d'un second acte beaucoup plus ouvert. Chris Wood avait lui ouvert le score juste avant la pause (42e).




L’homme de la rencontre : Javier Aquino


Profitant du turn-over pratiqué par son sélectionneur, Javier Aquino a pu montrer l’étendue de son talent face à la Nouvelle-Zélande.


Monté en régime tout au long de la rencontre, le coéquipier d’André-Pierre Gignac aux Tigres a mis énormément d’impact dans son couloir gauche. C’est lui qui a délivré la passe décisive sur le but de la victoire marqué par Peralta (72e).




Le classement du groupe A :


Les buts de la rencontre :



en savoir plus : Equipe du Mexique de Football, Equipe de Nouvelle-Zélande de Football