Coupe des Confédérations 2017 : le Chili s’est fait peur mais affrontera bien le Portugal

Voir le site Coupe des confédérations - Russie 2017

Happy Sanchez Vidal
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TMC|2017-06-25T17:47:28.868Z, mis à jour 2017-06-26T13:54:23.010Z

L'Australie n'est pas parvenue à renverser le Chili pour rêver à une demi-finale. La Roja affrontera le Portugal mercredi prochain.

Alors qu’elle menait 1 à 0, l’Australie a finalement partagé les points avec le Chili, offrant une qualification pour les demi-finales à la Roja et l’opportunité d’affronter le Portugal de Cristiano Ronaldo. Quelles sont les statistiques à retenir ?

Une possession équilibrée

53 % de possession en faveur du Chili. La simple lecture de cette statistique est négative pour l’Australie mais il faut se rappeler que la Roja aime avoir le ballon avec ses artistes. Cela prouve que les Socceroos sont parvenus à faire jeu égal mais cela n’a malheureusement pas suffi pour eux.

Beaucoup d’agressivité du côté des Australiens

Les Australiens étaient déterminés dès le coup d’envoi. Preuve en est avec le nombre de cartons jaunes qu’ils avaient déjà reçus à la pause : quatre. Après la mi-temps, ils n’ont plus été sanctionnés. C’est peut-être ce qui explique leur baisse de régime après avoir fait de nombreux efforts pour ouvrir le score par Troisi (42e).

Six arrêts pour Ryan

Si les Australiens ont pu croire à l’exploit (gagner avec deux buts d’avance), c’est notamment grâce à leur gardien. Ryan a réalisé pas moins de six arrêts, en empêchant Arturo Vidal et Alexis Sanchez de trouver la faille. Il n’a, en revanche, rien pu faire face à Rodriguez, auteur de son premier but en sélection.

Cinq corners qui n’ont rien donné

Les Socceroos ont manqué de mordant sur les coups de pied arrêtés. Notamment sur les cinq corners qu’ils ont obtenus. Dommage car ils auraient pu profiter de ces opportunités pour marquer… En vain.

La 100e de Cahill

On retiendra enfin la 100e sélection de Cahill sous le maillot de l’Australie. Le capitaine a bien failli fêter cette belle marque par une expulsion après une faute grossière sur un Chilien. Il a finalement cédé sa place en deuxième mi-temps sous les applaudissements des supporters.