Coupe des Confédérations 2017 : cinq bonnes raisons de suivre le match entre la Nouvelle-Zélande et le Portugal

Voir le site Coupe des confédérations - Russie 2017

Ronaldo dribble contre la Russie
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TMC|2017-06-24T08:23:09.371Z, mis à jour 2017-06-24T08:43:40.535Z

Déséquilibré sur le papier, le match entre le Portugal et la Nouvelle-Zélande possède quelques enjeux intéressants. Lesquels ?

La Nouvelle-Zélande, vainqueur de la Coupe des Nations de l’OFC en juin dernier, et le Portugal, champion d’Europe 2016, s’affrontent ce samedi après-midi (17h, heure française) au stade de Saint-Pétersbourg. Sur le papier, cela ne devrait être qu’une formalité pour l’équipe emmenée par Cristiano Ronaldo.

Une qualification (facile) en jeu

Alors qu’il a démarré timidement (2-2 face au Mexique), le Portugal s’est repris face à la Russie, pays hôte, pour ouvrir son compteur de victoires. Avec quatre points, la sélection dirigée par Fernando Santos est maîtresse de son destin : s’il ne perd pas face à la Nouvelle-Zélande, deux défaites en autant de matches, le Champion d’Europe en titre se hissera pour les demi-finales.

Pas le droit à l’erreur

Par extension, le Portugal pourra trembler en cas de défaite si la Russie parvient à s’imposer face au Mexique : ce serait la différence de buts générale qui déciderait du sort des deux équipes (elles sont toutes les deux à +1). Un nul entre le Mexique et la Russie pourrait également éliminer le Portugal en cas de revers face à la Nouvelle-Zélande. Un scénario a priori peu probable.

Parce que Cristiano Ronaldo

Récemment vainqueur de la Ligue des Champions, la troisième en quatre ans, Cristiano Ronaldo termine la saison comme un boulet de canon. Auteur d’une passe décisive (face au Mexique) et d’un but (face à la Russie), la star du Real Madrid est un véritable bourreau dans cette Coupe des Confédérations. Fernando Santos devrait néanmoins le préserver face à la Nouvelle-Zélande. Mais il pourrait rentrer en cours de match et le plier comme il sait si bien le faire…

Un carton offensif pour préparer la demi-finale ?

En ballotage largement favorable, le Portugal voudra peut-être faire le plein de confiance face à une équipe toujours à la recherche d’un premier succès dans la compétition. Fernando Santos ne prendra sans doute aucun risque mais on pourrait éventuellement assister à un festival de buts.

La Nouvelle-Zélande voudra bien terminer

Les bookmakers ne parieront pas là-dessus mais les All Whites, qui sortent d’un joli match face au Mexique malgré la défaite, auront l’occasion de se sublimer pour ne pas quitter la Coupe des Confédération avec une bulle. Voilà pourquoi Anthony Hudson restera fidèle à ses principes avec un jeu porté vers l’avant. Voilà pourquoi, aussi, il y aura du spectacle si les deux nations se décident à ne pas fermer la rencontre.

Nouvelle-Zélande-Portugal est à suivre ce samedi sur la chaîne TMC, à partir de 17h.