Coupe des Confédérations 2017 : premiers couacs pour l’arbitrage vidéo

Voir le site Coupe des confédérations - Russie 2017

Carton Rouge Arbitrage Video
Par Julien Kobana|Ecrit pour TMC|2017-06-26T10:12:38.218Z, mis à jour 2017-06-26T10:17:29.606Z

La Coupe des Confédérations teste pour la compétition l’arbitrage vidéo. Malheureusement les dernières utilisations n’ont pas démontré les atouts de ce système, et ont ajouté de la confusion au jeu.

L’assistance vidéo est supposée aider le corps arbitral dans la prise de décisions et doit fluidifier le jeu au lieu de le ralentir. Surtout, la VAR (assistance vidéo par arbitrage) doit limiter les erreurs grâce à l’utilisation des ralentis. Mais pour Allemagne Cameroun, on a pu voir que ce système était encore en phase de test.


3 minutes d’interruption lors d’Allemagne Cameroun

Pour la rencontre entre les champions du Monde et les Champions d’Afrique, le spectacle a été au rendez-vous avec le succès des coéquipiers de Julian Draxler (3-1). Mais l’arbitre a aussi été au cœur des attentions peu après l’heure de jeu. Suite à une faute sur le milieu de terrain allemand Emre Can, Monsieur Wilmar Roldan décide d’adresser un carton jaune au joueur responsable de la faute. 

Dans un premier temps, il sanctionne Siani. Seul problème, c’est Mabouka qui a commis la faute ce qui provoque la colère des Camerounais. Devant cet agacement, l’arbitre fait appel à la vidéo et change sa décision pour expulser… Siani ! C’est lors d’un second recours à la vidéo qu’il rectifie son erreur pour expulser Mabouka. Au final, il aura fallu trois minutes pour prendre la bonne décision et pour que le jeu reprenne.

Le point de vue de Bixente Lizarazu sur l'arbitrage vidéo lors de la Coupe des Confédérations :




Un système en évolution

Il faut rappeler que l’arbitrage vidéo est en phase de test lors de cette coupe des Confédérations. Lors de Russie Mexique, la vidéo a permis d’invalider un but de Moreno à l’heure de jeu pour un hors-jeu. Avant cela, au quart d’heure de jeu, Smolov s’écroulait dans la surface et l’arbitre laissait jouer… Avant de se raviser quelques instants plus tard afin de demander la VAR... pour confirmer sa décision initiale

Censée favoriser la rapidité des décisions, la vidéo ne s’est pas montrée sous son meilleur jour lors de ces deux rencontres. Mais le système d’assistance à l’arbitre a pourtant déjà montré ses bienfaits lors de France – Espagne en mars. Expérimenté lors de la Coupe des Confédérations, l’arbitrage vidéo est encore en phase de test, et au terme de cette compétition, il est fort à parier que les arbitres seront encore mieux formés à l’utilisation de la technologie pour prendre les bonnes décisions rapidement.

en savoir plus : Equipe d'Allemagne de Football