Coupe des confédérations 2017 : Le Portugal freiné par le Mexique

Voir le site Coupe des confédérations - Russie 2017

Quaresma
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TMC|2017-06-18T17:53:55.827Z, mis à jour 2017-06-18T17:55:08.894Z

Après avoir mené deux au score, le Portugal a finalement été rejoint par le Mexique dans les arrêts de jeu (2-2). Un premier succès dans la compétition leur tendait pourtant les bras.

Plutôt dominateur sur la pelouse de Kazan, le Portugal n'a pas réussi a retranscrire cette supériorité au tableau d'affichage.

Portugal - Mexique : Voir le résumé en vidéo

Une occasion manquée pour le Portugal

Les jours se suivent et ne se ressemblent pas en ce début de Coupe des confédérations. Après la tristounette copie rendue ce samedi en ouverture par la Russie et la Nouvelle-Zélande (2-0), Portugais et Mexicains ont su donner de la vie à l'enceinte de Kazan, stade dans lequel se disputait cette deuxième rencontre du Groupe A. L'idée pas si bête selon laquelle il faut être deux pour faire un bon match de foot a encore pris de l'épaisseur. Peut-être que les Portugais, plutôt marris au coup de sifflet final, se seraient, eux, contenter d'un succès sans prestige.

Le Mexique a de la ressource

Hélas pour Ronaldo & Co, le Mexique, sans offrir un visage radieux, a de la suite dans les idées et de l'énergie à revendre. Suffisant pour éteindre par deux fois l'enthousiasme des Lusitaniens, techniquement un ton au-dessus mais qui auront pêché par un manque cruel d'envie en seconde période. Un constat sévère mais juste au regard de l'emballement soudain des dix dernières minutes. Avec ce sentiment qu'un simple coup d'accélérateur suffirait à les faire passer devant au score. C'est ce qu'il se produisit. A la 86e, Cédric profitait d'une grosse erreur de Herrera pour tromper Ochoa (86e, 2-1), auteur d'une parade sensationnelle sur André Silva trente secondes auparavant. Quaresma, quelques instants plus tôt, y était allé lui-aussi de son tir dangereux au ras du poteau du portier mexicain.

Moreno dans les arrêts de jeu

Mais comme en première période, quand Hernandez, de la tête, sur un service de Vela (42e), avait répondu à l'ouverture du score signé Quaresma (sur un service de Ronaldo, 34e) Moreno, dans le temps additionnel, égalisait sur corner (90e+2). Avec deux buts sur trois tirs cadrés, les hommes de Juan Carlos Osorio ont parfaitement joué leur rôle d'outsiders. Conséquence : au classement ce de groupe A, le Portugal et le Mexique s'intercalent entre la Russie et la Nouvelle-Zélande avec un point au compteur.

en savoir plus : Equipe du Mexique de Football