Coupe des confédérations 2017 : Vidal critique sévèrement Ronaldo !

Voir le site Coupe des confédérations - Russie 2017

Cristiano Ronaldo buteur avec le Portugal
Par Julien Kobana|Ecrit pour TMC|2017-06-27T10:48:32.550Z, mis à jour 2017-06-27T10:50:52.721Z

La demi-finale entre le Chili et le Portugal est lancée ! Avant le match à Kazan mercredi soir, Arturo Vidal a critiqué Cristiano Ronaldo dans un langage très fleuri. La demi-finale risque d’être animée…

Sur le terrain les fans de football peuvent se réjouir de voir le Chili affronter le Portugal. Ces deux nations encore invaincues dans l’épreuve risquent de nous livrer une très belle opposition, d’autant plus que les stars des deux équipes répondent présents depuis le début du tournoi. Cette rencontre sera justement l’occasion de voir Arturo Vidal croiser la route de Cristiano Ronaldo. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le Chilien n’apprécie pas le Portugais.


« Cristiano est une tête à claque »

Présent en conférence de presse d’avant-match, le milieu de terrain chilien a répondu aux questions des journalistes. Interrogé au sujet de la superstar portugaise, il aurait répondu sèchement à propos du Ballon d’Or 2016 selon plusieurs médias dont le Daily Mail : « Cristiano Ronaldo est une tête à claques ! Pour moi il n’existe pas. » 

Mais le joueur du Bayern Munich ne s’est pas contenté d’insulter l’attaquant portugais : « J’ai dit déjà dit à mon coéquipier du Bayern Joshua Kimmich qu’on se retrouverait en finale. » Un message aussi sympathique pour les Portugais que pour les Mexicains qui retrouveront la Mannschaft lors de la seconde demi-finale de la Coupe des Confédérations.



La Ligue des Champions, l’origine des tensions ?

Arturo Vidal et Cristiano Ronaldo se retrouveront à Kazan pour la troisième fois cette saison. Lors des quarts de finale de la Ligue des Champions, le Real Madrid a en effet éliminé le Bayern Munich en s’imposant 2-1 en Bavière avant de gagner à Bernabeu dans la prolongation 4-2. 

Et c’est un très mauvais souvenir pour Vidal qui a manqué un pénalty à l’aller avant d’être expulsé sévèrement au retour. Tout le contraire du Portugais qui a inscrit 5 buts sur les deux rencontres. Ce quart de finale pourrait être à l’origine des déclarations du Chilien, si bien sûr il n’y a aucune erreur de traduction dans les propos d’Arturo Vidal. En tout cas, les poignées de main d'avant match vont être scrutées de très près...


en savoir plus : Equipe du Chili de Football, Equipe du Portugal de Football