Coupe des confédérations 2017: l'imprévisible Australie est de retour

Voir le site Coupe des confédérations - Russie 2017

Tim Cahill (Australie)
Par Nicolas BAMBA|Ecrit pour TMC|2017-06-15T20:07:40.799Z, mis à jour 2017-06-17T00:18:48.481Z

En tant que champions d'Asie cette fois, les Australiens font leur come-back en Coupe des confédérations. Emmenés par l'inoxydable Tim Cahill, ces Socceroos sont méconnus. Cela les rend peut-être plus dangereux.

Pourquoi l'Australie dispute la Coupe des confédérations

C'est la première fois que l'Australie participe à la Coupe des confédérations depuis 2005. C'est surtout la première fois que l'Australie y participe en tant que championne... d'Asie. En 2006, les Socceroos ont été détachés de la Confédération d'Océanie pour être rattachés à celle d'Asie. Et en 2015, chez eux à Sydney, les hommes d'Ange Postecoglou ont remporté la Coupe d'Asie des nations face à la Corée du Sud (2-1 a.p).

Le groupe : mais qui sont ces Socceroos ?

Il y a quelques années, l'équipe d'Australie comptait quelques joueurs qu'on croisait fréquemment en Europe : il y avait Mark Schwarzer, Mark Viduka, John Aloisi, Harry Kewell... Leurs successeurs n'ont pas la même renommée en Europe, même si le capitaine Mile Jedinak a pas mal joué en Angleterre. Mathew Leckie fait lui son trou en Allemagne. Mais d'une manière plus générale, la génération actuelle évolue dans des divisions inférieurs en Europe, en Asie ou en Australie.

Gardiens : Mitch Langerak, Maty Ryan, Danny Vukovic

Défenseurs : Aziz Behich, Milos Degenek, Alex Gersbach, Dylan McGowan, Ryan McGowan, Trent Sainsbury Bailey Wright

Milieux : Ajdin Hrustic, Jackson Irvine, James Jeggo, Massimo Luongo, Mark Milligan, Aaron Mooy

Attaquants : Tim Cahill, Tomi Juric, Robbie Kruse, Mathew Leckie, Jamie MacLaren, Tommy Rogic, James Troisi

La star : Tim Cahill

C'est le dernier survivant des anciennes générations australiennes de la première décennie des années 2000. A 37 ans et demi, Tim Cahill poursuit sa carrière à Melboune City, après un brillant parcours en Angleterre entre Millwall et Everton, puis trois saisons en MLS au New York Red Bulls et une ultime année en Chine. Cahill est de loin le meilleur buteur de l'histoire des Kangourous (48 réalisations) et il n'est qu'à une poignée de matches du record de capes de Mark Schwarzer (109 contre 97). Tenir 90 minutes lui est devenu quasi impossible, mais Tim Cahill est toujours là.

L’objectif : les demi-finales

En trois participations, l'Australie a déjà fait finaliste et 3e, mais difficile d'imaginer cette sélection refaire un exploit (même si on se souvient qu'en 2001, elle domina 1-0 une équipe de France très remaniée). Les Australiens sont dans le groupe B avec l'Allemagne, la grande favorite, et les redoutables Chiliens. Et les Socceroos débutent leur tournoi par l'Allemagne ! S'ils négocient bien leur 2e match contre le Cameroun, peut-être seront-ils à la portée d'un exploit.

La forme du moment

L'Australie est dans un groupe coriace dans les éliminatoires du Mondial 2018 dans la confédération asiatique. Avec elle, il y a le Japon et l'Arabie saoudite notamment. A deux journées de la fin, les Australiens sont 3e (et donc barragistes), à égalité de points avec l'Arabie saoudite et une longueur de retard sur les Japonais, à qui ils doivent encore rendre visite. L'Australie est invaincue mais elle souffle le chaud et le froid (4 victoires, 4 nuls). Elle vient néanmoins de se relancer en battant au forceps les Saoudiens (3-2).


en savoir plus : Equipe d'Australie de Football