Dans l'actualité récente

Coupe des confédérations: le Portugal sait comment gagner

Voir le site Coupe des confédérations - Russie 2017

RTX2J4YC
Par Nicolas BAMBA|Ecrit pour TMC|2017-06-13T15:34:41.415Z, mis à jour 2017-06-13T15:53:05.340Z

Pour la première fois de son histoire, le Portugal va disputer la Coupe des confédérations. Cristiano Ronaldo et les siens ont bien l’intention de briller en Russie, à un an du Mondial. La victoire, on y prend vite goût.

Pourquoi le Portugal dispute la Coupe des confédérations

Avec la Russie (organisatrice) et l’Allemagne (championne du monde), le Portugal est la 3e nation européenne de cette édition 2017. La Selecçao est présente en qualité de championne d’Europe des nations : en juillet dernier, les Portugais ont remporté l’Euro 2016 en France face aux Bleus. Dans cette Coupe des confédérations, ils se retrouvent dans le groupe A avec la Russie (organisatrice du Mondial 2018), le Mexique (vainqueur du barrage entre vainqueurs de la Gold Cup 2013 et de la Gold Cup 2015) et la Nouvelle-Zélande (championne d’Océanie).

Le groupe : une pépite in, une pépite out

Le sélectionneur Fernando Santos a appelé dans sa liste les meilleurs joueurs possibles, ou presque. Parmi les vainqueurs de l’Euro 2016, seuls trois manquent à l’appel. Mais il ne s’agit pas de n’importe qui. Parmi eux, il y a Eder, l’unique buteur de la finale, qui sort d’une saison délicate à Lille. Renato Sanches, meilleur jeune de l’Euro 2016 et Golden Boy 2016, est également écarté : sa première saison au Bayern Munich n’a pas été une franche réussite. Le gardien remplaçant Anthony Lopes n’est pas dans le groupe non plus : Fernando Santos affirme que le Lyonnais a demandé à être dispensé "en raison de sérieux problèmes personnels". Dernier absent notable : l’Intériste Joao Mario, touché à la jambe droite. 

Bernardo Silva, qui avait manqué l’Euro à cause d’une blessure à la cuisse droite, est cette fois bien présent. Autre entrant : André Silva, le buteur de 21 ans qui vient d’être recruté par l’ambitieux AC Milan pour 38 millions d’euros. Ses performances en attaque vont être suivies attentivement.

Gardiens : Beto, José Sa, Rui Patricio.

Défenseurs : Bruno Alves, Cedric, Eliseu, José Fonte, Raphael Guerreiro, Luis Neto, Pepe, Nelson Semedo.

Milieux : Danilo, André Gomes, Joao Moutinho, Pizzi, Adrien Silva, Bernardo Silva, William.

Attaquants : Gelson Martins, Nani, Ricardo Quaresma, Cristiano Ronaldo, André Silva.

La star : Cristiano Ronaldo

A-t-on vraiment besoin de le présenter ? Quadruple Ballon d’Or (et le 5e est sans doute à venir), quadruple vainqueur de la Ligue des champions (dont les deux précédentes), buteur infernal qui martyrise les records et les défenses, Portugais le plus capé de l’histoire (et meilleur buteur de la Selecçao), meneur des Portugais vainqueurs de l’Euro 2016… Bref : Cristiano Ronalo, alias CR7.

L’objectif : le titre

Le signe indien a été vaincu il y a 11 mois. Enfin, le Portugal a remporté un titre majeur avec l’Euro 2016. Là où Eusebio, Rui Costa et Luis Figo ont échoué, Cristiano Ronaldo a réussi : le capitaine a mené les siens à la victoire. Ce fut difficile : les Portugais ont arraché leur place en huitième en qualité de 3e meilleur 3e en phase de poules, puis ils ont bataillé dur pour sortir la Croatie et la Pologne… Mais aussi tortueux qu’ait pu être leur parcours, ils ont réussi leur pari : ils sont champions d’Europe. Et CR7 est dans une forme éblouissante ces derniers mois. Attention, cette équipe est moins clinquante qu’à une certaine époque (R. Costa, Figo, Pauleta, Simao, Maniche, Costinha, R. Carvalho, CR7, Nuno Gomes…), mais cette équipe a tout pour faire un coup. Elle connaît la formule.

La forme du moment

3e de son groupe et donc éliminée lors du Mondial 2014, la sélection portugaise a pris sa revanche en remportant l’Euro deux ans plus tard. Depuis, la Selecçao court après la qualification pour la prochaine Coupe du monde. Et cette mission s’avère un peu délicate car le Portugal a perdu d’entrée contre la Suisse dans le groupe B. Et la "Nati" suisse est intraitable avec 6 victoires en autant de matches. Le Portugal suit à trois points (5 victoires et une défaite), en position de barragiste, avec une avance confortable sur la Hongrie (8 points derrière). 

en savoir plus : Equipe du Portugal de Football