Coupe des confédérations: le Portugal se console face au Mexique

Voir le site Coupe des confédérations - Russie 2017

Pepe
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TMC|2017-07-02T16:10:52.082Z, mis à jour 2017-07-02T16:14:16.108Z

Privé de Ronaldo, le Portugal a renversé le Mexique (2-1 a.p) et s'empare de la troisième place de cette Coupe des confédérations.

Mené suite à un but contre son camp de Neto (54e), le champion d'Europe a réussi à arracher les prolongations grâce à Pepe (90e+1) puis à s'imposer sur un penalty d'Adrien Silva (104e).

Coupe des Confédérations : Top 5 des plus beaux buts du tournoi

Petite finale, petit match

Sans Ronaldo, parti retrouver ses jumeaux à Los Angeles, ni Bernardo Silva et Guerreiro, touchés, cette petite finale de la Coupe des confédérations avait perdu un peu de son sel avant même le coup d'envoi. L'affiche entre deux sélections arrivées en demi-finale de la compétition en prenant "seulement"  le meilleur sur le Nouvelle-Zélande et la Russie ne laissait d'ailleurs pas présager grand-chose d'intéressant en terme de jeu. Et de ce point de vue pas de surprise, la "petite finale" ne valant finalement le détour que par son scénario.

Pepe en sauveur

Après une première période plutôt à l'avantage des Lusitaniens, comme cela avait été le cas lors du premier match de poule, ce sont les Mexicains qui frappaient en premier au retour des vestiaires. Enfin c'est surtout Neto qui frappait dans ses propres cages après un bon travail sur le côté droit de Chicharito (54e, 1-0). Un avantage fragile qui fera longtemps illusion avant que Pepe, dans les arrêts de jeu, ne se mue en avant-centre d'une reprise aérienne dans les six mètres (1-1, 90+1) et n'envoie tout le monde en prolongations.

Adrien Silva garde son sang-froid

Quand moins d'un quart d'heure plus tard, sur une main de Layun dans la surface, l'arbitre saoudien offrait un penalty aux Portugais, ces derniers se gardaient bien de s'enthousiasmer. Quatre échecs consécutifs (3 face à Claudio Bravo lors de la séance de tirs aux buts en demi-finale + 1 raté d'André Silva en première période sur un bel parade d'Ochoa) étaient passés par là. Un autre Silva, Franco-portugais celui-là, Adrien de son prénom, prenait ses responsabilités pour mettre fin à cette série noire inédite (2-1, 104e) et offrir une troisième place symbolique à la Seleçao.


en savoir plus : Equipe du Portugal de Football, Equipe du Mexique de Football