Portugal – Chili (0-0, TAB 0-3) : Le Chili accède à la finale grâce à Claudio Bravo !

Voir le site Coupe des confédérations - Russie 2017

Claudio Bravo héros de la demi-finale Portugal Chili
Par Julien Kobana|Ecrit pour TMC|2017-06-28T20:56:01.542Z, mis à jour 2017-06-29T08:34:22.655Z

Dans un match serré, le Chili est parvenu à se qualifier pour la finale grâce à Claudio Bravo qui a été le héros de la séance de tirs aux buts. Le portier chilien a arrêté les 3 tentatives adverses !

Le premier 0-0 de la Coupe des Confédérations a donc eu lieu lors de Portugal – Chili. Les deux meilleures défenses du tournoi ne sont pas parvenues à trouver la faille en 120 minutes et c’est à l’issue de la séance des tirs au but que le Chili s’est qualifié pour la finale. Les sud-américains Chili se sont procurés les meilleures opportunités dans ce match et c’est quelque part logique que les Vainqueurs de la Copa America accèdent à la finale de la Coupe des Confédérations. Claudio Bravo a été héroïque en repoussant les 3 tirs au but des Portugais ! (0-0, tirs aux buts : 3-0)

Parole à la défense

Lors des dix premières minutes, le ton était pourtant donné. Si une frappe d’André Gomes dès la 2ème minute suite à un bon mouvement portugais n’inquiétait pas Bravo, il ne fallait attendre que la 6ème minute pour voir la première grosse occasion. Alexis Sanchez délivrait une merveille de passe dans l’axe qui permettait à Vargas de se présenter seul devant Rui Patricio. Le portier sortait vainqueur du duel en sortant très vite devant l’attaquant chilien.

L'action de Vargas face à Rui Patricio :


La réponse portugaise ne tardait pas avec Cristiano Ronaldo qui, quelques secondes plus tard, réalisait à son tour une passe somptueuse pour André Silva qui perdait également son face à face avec Bravo (7ème ). Deux belles opportunités, mais les deux meilleures défenses du premier tour de cette Coupe des Confédérations (2 buts encaissés) venaient de démontrer pourquoi il était si dur de leur inscrire un but.

L'occasion d'André Silva en début de match :


Au cours des 45 premières minutes, une tête trop décroisée d’Aranguiz (28ème) et surtout une reprise de volée non cadrée suite à déviation acrobatique bien involontaire de Vidal (30ème) complétaient les occasions de cette mi-temps. Ce sera tout pour une première période équilibrée où chaque équipe s’est donc répondue quasiment coup sur coup.


Cristiano Ronaldo lors de Portugal Chili


CR7 actif mais maladroit

La seconde période a commencé comme la première. Encore une fois ce sont les Champions d’Amérique du sud qui se sont illustrés en premier avec un geste de toute beauté de Vargas. Suite à un corner, le coéquipier d’André Pierre Gignac aux Tigres contrôlait du gauche avant de pivoter pour frapper acrobatique du droit ! A ce geste superbe Rui Patricio répondait par une parade tout aussi belle (57ème). 

Le geste fabuleux de Vargas en début de seconde période :



Et à nouveau dans la foulée, le Portugal se créait une occasion par son capitaine. Cristiano Ronaldo était servi sur la gauche de la surface, mais trop excentré, sa frappe n’inquiétait pas Claudio Bravo qui repoussait la balle (58ème). Déjà, le portier chilien se montrait infranchissable pour les Champions d'Europe 2016.

La frappe de Ronaldo sortie par Bravo :


Le schéma de la seconde période voyait le Portugal opérer en contre et les Chiliens avoir le pied sur le ballon. CR7 manquait soit de précision sur coup-franc (65ème), soit de chance sur une frappe déviée qui rasait le poteau (72ème) ou bien était trop muselé pour cadrer sa tête (85ème). Au final, rien ne sera marqué dans le temps réglementaire.


Arturo Vidal lors de Portugal Chili


Un pénalty oublié pour le Chili, et les montants sauvent le Portugal

Dans la prolongation, le Portugal aura eu la possession et les Champions d’Europe ont affiché une meilleure condition physique que les Chiliens. Mais mis à part une frappe d’André Gomes non cadrée, c’est sur les buts de Rui Patricio qu’il y a eu le plus d’animation. Alexis Sanchez a placé une tête qui a frôlé le poteau droit portugais. Mais surtout à la 95ème, l’arbitre aurait pu accorder un pénalty aux Champions d’Amérique du sud pour une faute sur Francisco Silva. En toute fin de match, à la 119ème, Vidal trouvait le poteau et le ballon revenait sur Rodriguez, dont la frappe rebondissait sur la barre transversale !

La double occasion du Chili repoussée par les poteaux de Rui Patricio !



Claudio Bravo ce héros !

Il est le héros de la finale. Dans une rencontre où les défenses ont pris le dessus sur les attaques, Claudio Bravo restera comme le sauveur du Chili. Il n’est bien sûr pas étranger à ce 0-0 tout comme Rui Patricio, mais au contraire de son homologue portugais, il a été décisif lors de la séance de tirs aux buts. 

Le portier de Manchester City a en effet stoppé chaque tir au but : Quaresma, Moutinho et Nani sont tombés sur un grand gardien qui a repoussé leurs frappes et qui permet  par conséquent au Chili d’être le premier finaliste de cette édition de la Coupe des Confédérations. 


Claudio Bravo lors de la séance de tirs au but lors de Portugal Chili



en savoir plus : Equipe du Portugal de Football, Equipe du Chili de Football