Les nouveaux gourous, par Martin Weill