De l’ennui au grandiose : comment Rihanna a révolutionné le Gala du MET

De l’ennui au grandiose : comment Rihanna a révolutionné le Gala du MET

Quand elle lance le premier Gala du MET en 2003, Anna Wintour imagine un bal très chic qui s'avère vite très... ennuyeux. Robes lisses, coiffures sans chichis, maquillage presque discret : rien d'extravagant, rien qui dépasse et rien de très excitant non plus. Au fil des années, la rédactrice en chef de Vogue muscle son jeu et espère repousser les limites. C'est finalement Rihanna, en 2015, qui va révolutionner le MET Gala, devenu incontournable.