Violences lors des manifestations des gilets jaunes : "Il n’y a pas eu un mort, c’est l’honneur de la police", affirme Gérald Darmanin

Violences lors des manifestations des gilets jaunes : "Il n’y a pas eu un mort, c’est l’honneur de la police", affirme Gérald Darmanin

Interrogé sur le triste bilan des manifestations des gilets jaunes - plus de 20 personnes éborgnées, 5 mains arrachées et plus de 2000 blessés - Gérald Darmanin se félicite qu'il n'y ait "pas eu un mort". "C'est l'honneur de la police", assure le ministre de l'Intérieur.

Les Reportages de Martin Weill
1m08

Les Reportages de Martin Weill