fond 19h30 : faut-il s’attendre à un couvre-feu ?
19h30 : faut-il s’attendre à un couvre-feu ?

19h30 : faut-il s’attendre à un couvre-feu ?

Emmanuel Macron va-t-il annoncer la mise en place d’un couvre-feu lors de sa prise de parole mercredi soir ? Depuis 24h, le mot est sur toutes les lèvres dans les médias. Pour les membres du gouvernement interrogés, aucune option ne doit être exclue. Le mot est prononcé à demi-mot, mais il est bien là : c’est une technique rodée pour tester la réaction de l’opinion avant de faire des annonces. Marlène Schiappa et Gérald Darmanin donnaient ce mardi leur première conférence de presse pour présenter les résultats de leur ministère sur la sécurité. Problème : s’ils ont assuré qu’ils ne travaillaient pas avec une « politique du chiffre », ils n’ont fait que ça, parler de chiffres. On n’y était pas habitué et pourtant : ce week-end on a vu Kim Jong-un en larmes sur écran géant, demandant pardon à son peuple pour sa gestion de l’épidémie de Covid. À ne pas s’y tromper : la technique est choisie justement pour redorer l’image du dirigeant nord-coréen. Pari pas tout à fait réussi, en tout cas pas auprès de l’opinion internationale, puisque dans le même temps Kim Jong-un a dévoilé un gigantesque missile balistique intercontinental. Enfin, aux États-Unis, Donald Trump enchaîne les meetings pour tenter de rattraper son retard dans les sondages à 21 jours de l’élection américaine. Et il joue à fond la carte de la rock star. De son côté, Joe Biden multiplie lui aussi les déplacements et les rencontres, dans un style nettement plus sobre. Voire carrément triste.
En savoir plus sur Yann Barthes
MA LISTE
Quotidien avec Yann Barthès
11m
Publiée le 13 octobre 2020 à 19:30
Dispo + 30j
Quotidien avec Yann Barthès

Vidéos similaires