Aller directement au contenu
19h30 Médias – 13 novembre : la provocation d’Éric Zemmour au Bataclan

19h30 Médias – 13 novembre : la provocation d’Éric Zemmour au Bataclan

Ce week-end, les commémorations des attentats du 13 novembre 2015 appelaient à l’union nationale pour tous les Français. Tous, sauf un : Eric Zemmour. Pour la première fois depuis six ans, une personnalité politique a décidé d’utiliser cet événement tragique pour servir une énième provocation politique. Le polémiste a violemment critiqué François Hollande avant de se rendre devant le Bataclan en compagnie de toute la presse – qu’il avait lui-même convoquée. Une récupération politique condamnée par la classe politique ainsi que par les familles des victimes et les survivants des attentats. Avec le retour du Covid, la menace d’un confinement plane de nouveau sur le pays. Le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, a annoncé n’exclure aucune possibilité pour endiguer la reprise de l’épidémie, y compris un confinement, bien qu’il ait également précisé que cette option n’était pas à l’ordre du jour. En Autriche en revanche, le re-confinement aura bien lieu : le Premier ministre a annoncé la mauvaise nouvelle aux Autrichiens ce dimanche. Les non-vaccinés devront désormais se confiner. La COP26 qui vient de fermer ses portes aura-t-elle servie à quelque chose ? Dans la presse, comme chez les politiques, les avis divergent. L’image qui restera de cette grande conférence pour le climat sera sans doute possible celle des larmes du président de séance, Alok Sharma, en larmes au moment d’annoncer le compromis final de la COP26. Il regrette une modification, à la dernière minute, de l’accord. Dimanche soir, BFMTV accueillait le deuxième débat des Républicains, une semaine après leur premier échange sur LCI. Entre les deux débats, presqu’aucune différence. Pendant 2h53, les candidats LR ont débattu en large majorité d’immigration et de sécurité, puis d’un peu du pouvoir d’achat des Français et de la place du pays en Europe et d’un tout petit peu de santé. Entre Éric Zemmour et Marine Le Pen, le cœur de Marion Maréchal-Le Pen balance. La nièce de Marine Le Pen, invitée sur CNEWS, espère ne pas avoir à choisir du tout. En attendant, elle ne se rallie ni à l’une, ni à l’autre. On apprend toutefois dans l’Express que Marion Maréchal Le Pen laisserait son entourage filer dans les équipes d’Éric Zemmour. Une semaine après la polémique, Arnaud Montebourg vient finalement de reconnaître une « erreur » et une « connerie ». Le candidat à l’élection présidentielle avait proposé de bloquer les transferts d’argents privés à destination des pays qui n’aident pas la France à rapatrier leurs ressortissants entrés illégalement sur le sol français. Une proposition que seule l’extrême droite avait saluée.
MA LISTE
PARTAGER
Quotidien
12m
15 nov. 2021 à 19:30
Quotidien

Découvrez aussi