19h30 Médias : la mini-tournée européenne surprise de Volodymyr Zelensky

19h30 Médias : la mini-tournée européenne surprise de Volodymyr Zelensky

Entre le 8 et le 9 février, Volodymyr Zelensky s’est rendu à Londres, à Paris et à Bruxelles pour rencontrer les chefs d’Etat, à l’approche du premier anniversaire de l’invasion lancée par Vladimir Poutine en Ukraine. Pour des raisons de sécurité, la venue du président ukrainien a été tenue secrète jusqu’au dernier moment. Cette visite surprise avait un double objectif : renforcer la coopération entre l'Ukraine et l’Union européenne et obtenir de nouvelles armes pour Kiev. Les trois pays avaient prévu un accueil en grande pompe : le chef d’Etat ukrainien a été accueilli à Londres sous les applaudissements des députés, il a été reçu dans la cour de l’Elysée à Paris avec les honneurs de la garde républicaine et a été ovationné par le Parlement européen à Bruxelles. Volodymyr Zelensky, président de l’Ukraine, a effectué une mini-tournée européennes pour réclamer des armes à ses alliés. Le 8 février, il a été reçu à Londres par le Premier ministre Rishi Sunak lors d’une journée très chargée. Pour des raisons de sécurité, la France a été prévenue au dernier moment de la visite du président ukrainien ce qui a pris de court le service protocolaire. La rencontre avec Emmanuel Macron a eu lieu lors d’un dîner au palais de l’Elysée en compagnie du chancelier allemand Olaf Scholz. Le chef d’Etat français a improvisé une cérémonie de remise d’une légion d’honneur, soit la plus haute distinction à son homologue ukrainien. L'Autorité publique de régulation de la communication audiovisuelle et numérique (ex-CSA) a annoncé ce jeudi 9 février condamner la chaîne C8 à une amende de 3,5 millions d'euros en raison de propos tenus par son animateur, Cyril Hanouna, à l'encontre du député Louis Boyard en novembre dernier. Il s’agit d’une amende record pour la chaîne qui dépasse celle infligée en 2017 par le régulateur. Rima Abdul-Malak, ministre de la Culture, invitée sur France Inter ce jeudi 9 février, s’est dite inquiète des "atteintes à la liberté d'expression et de création" de Vincent Bolloré. Elle a cité plusieurs exemples survenus récemment au sein des médias que possède Vincent Bolloré, notamment Canal+, Europe 1, CNews et C8. Lors de cette interview, la ministre a renouvelé sa recommandation à l'Arcom, le régulateur de l'audiovisuel, de vérifier si les chaînes détenues par l’homme d’affaires ont bien respecté leurs obligations au moment de décider de la reconduction ou non de leurs autorisations de diffusion. Le groupe Canal+ s’est dit choqué et a dénoncé l’intervention de la ministre de la Culture. C’est une très mauvaise semaine pour le géant Google. La firme a présenté lors d’une conférence de presse à Paris “Google Bard”, sa nouvelle intelligence artificielle conversationnelle pour concurrencer le site Chat GPT. La présentation aura vite tourné court A la question "Quelles nouvelles découvertes du télescope James Webb puis-je apprendre à mon fils de 9 ans ?" Google Bard a proposé trois réponses, dont une complètement fausse. La présentation n’a pas convaincu la bourse et l’action du groupe a baissé de 9% en une seule journée, ce qui représente une perte de 100 milliards de dollars. Cette erreur a réjoui son concurrent direct Microsoft qui a annoncé avoir investi des milliards de dollars dans ChatGPT.
En savoir plus sur Julien Bellver

Quotidien
12m

Quotidien