Aller directement au contenu
19h30 Médias : Donald Trump lâché par ses soutiens après l’annonce de sa candidature pour 2024

19h30 Médias : Donald Trump lâché par ses soutiens après l’annonce de sa candidature pour 2024

Cette semaine, Donald Trump a officialisé sa nouvelle candidature pour l’élection présidentielle de 2024. Mais du Washington Post à Fox News, en passant par le New-York Post, l’annonce de l’ancien président a été boudée par les médias américains. Même ses anciens soutiens l’ont lâché. En coulisses, Rupert Murdoch, le propriétaire de Fox News, s’agite pour empêcher le retour de Donald Trump à la tête des Etats-Unis. En réponse, le républicain a vivement critiqué la chaîne télévisée sur son réseau social. Il a aussi visé le New York Post, également détenu par Rupert Murdoch, ainsi que tous ses anciens amis qui osent désormais le critiquer. Cela fait plus de deux mois que les Iraniennes descendent dans la rue. Impulsée par la mort de Mahsa Amini, en septembre dernier, la mobilisation ne faiblit pas dans le pays. Il y a quelques jours, une délégation de militantes iraniennes a été reçue par Emmanuel Macron, à l’Elysée. La nouvelle est passée quasiment inaperçue. Il y a une semaine, Natasa Pirc Musar, 54 ans, est devenue présidente de la Slovénie : une première dans le pays. Dans les années 1990, alors qu’elle avait 22 ans, Natasa Pirc Musar s’était fait connaître des Slovènes en devenant la plus jeune présentatrice du journal télévisé du pays. Elle est ensuite entrée en politique. Hôtesse de l’air, fan de moto et aussi avocate… Natasa Pirc Musar a eu 1 000 vies comme nous l’explique, ce soir, Julien Bellver dans le 19h30 Médias. C’est le gros clash du G20, organisé cette semaine en Indonésie. Devant les caméras, le président chinois, Xi Jinping, a accusé le Premier ministre canadien, Justin Trudeau, d’avoir fait fuiter dans la presse des échanges diplomatiques privés entre les deux pays. Ce n’est pas la première fois que les échanges sont tendus entre les deux dirigeants. Les relations ont, en effet, toujours été compliquées entre la Chine et le Canada. Impossible de lui tirer des excuses. Lors d’une interview, cette semaine sur Sky News, le nouveau Premier ministre Rishi Sunak a refusé de s’excuser pour les éventuels dommages causés à l’économie britannique par Liz Truss. Malgré de nombreuses tentatives de la journaliste, le conservateur a rejeté tout mea culpa.
MA LISTE
PARTAGER
Quotidien
12m
18 nov. 2022 à 19:21
Quotidien

Découvrez aussi