fond 19h30 Médias: comment Emmanuel Macron a changé d’avis sur le reconfinement
19h30 Médias: comment Emmanuel Macron a changé d’avis sur le reconfinement

19h30 Médias: comment Emmanuel Macron a changé d’avis sur le reconfinement

Que s’est-il passé pour que le JDD passe d’une Une « Reconfinement imminent » à une autre « Pourquoi Macron a dit non » au confinement ? Il y a huit jour, le journal était convaincu que la France se reconfinerait dans les tous prochains jours. Ce dimanche, le JDD fait volte-face et a même présenté ses excuses à ses lecteurs. Mais que s’est-il réellement passer au sein de l’exécutif ? Ce matin, les journaux ont tous creusé la question. Pour contrer l’épidémie de covid, et si on utilisait le vaccin russe ? Le débat est lancé depuis plusieurs semaines, notamment animé par Jean-Luc Mélenchon pour qui l’utilisation du vaccin « Sputnik » pourrait aider l’Europe à vacciner sa population à plus grande vitesse. Et la France n’est pas la seule à loucher sur le vaccin russe : l’Allemagne s’intéresse elle aussi de très près à ce vaccin. Une demande d’autorisation a par ailleurs été déposée auprès de l’Agence européenne du médicament. Que se passe-t-il si les frigos contenant les vaccins tombent en panne ? C’est arrivé à Seatle ce week-end. Pour ne pas perdre les précieuses doses, l’hôpital a lancé un appel sur les réseaux sociaux. Appel reçu cinq sur cinq : en quelques heures, des centaines d’habitants se sont précipités pour obtenir leur vaccin avant qu’il ne soit trop tard. Certains sont même venus en pyjama pour aller plus vite ! Il aura fallu 50 ans à la Birmanie pour sortir d’un régime militaire et une seule nuit pour l’y faire replonger. Cette nuit, l’Armée a organisé un coup d’État pour reprendre le pouvoir. La dirigeante du pays et prix Nobel de la paix, Aung San Suu Kyi, le président de la Birmanie et plusieurs hauts dirigeants du parti au pouvoir ont été arrêtés. Pour justifier ce coup d’État, l’Armée dénonce des fraudes électorales lors des dernières élections de novembre. En Russie, la tension ne redescend pas après l’arrestation d’Alexeï Navalny, principal opposant à Vladimir Poutine. Ce week-end encore, plusieurs dizaines de milliers de personnes sont descendues dans les rues pour réclamer sa libération. 5000 personnes ont été arrêtées, souvent de façon violente.
En savoir plus sur Yann Barthes
MA LISTE
Quotidien
9m
Publiée le 01 février 2021 à 19:30
Dispo + 30jQuotidien

Vidéos similaires