fond 19h30 Médias : comment Jean Castex a-t-il pu contracter le Covid malgré deux doses de vaccin ?
19h30 Médias : comment Jean Castex a-t-il pu contracter le Covid malgré deux doses de vaccin ?

19h30 Médias : comment Jean Castex a-t-il pu contracter le Covid malgré deux doses de vaccin ?

C’est la grosse info de la journée : Jean Castex testé positif au Covid. Le Premier ministre aurait été contaminé par sa fille de 11 ans, elle-même testée positive. Sur toutes les chaînes d’infos, dans la presse et sur les JT, on ne parle que de ça ce mardi. À l’étranger aussi, la contamination du Premier ministre français fait les gros titres et est rapidement devenue le symbole d’un pays qui se relâche face à l’épidémie. Dans les matinales, tous les ministres du gouvernement ont dû assurer ne pas avoir été en contact avec le Premier ministre ou remettre leur masque au moindre doute. Une autre question a été régulièrement posée ce mardi : comment le Premier ministre a-t-il pu contracter le Covid malgré ses deux doses de vaccin ? D’abord, parce que si le vaccin est efficace, il n’empêche pas toutes les contaminations. Ensuite, parce que son efficacité diminue avec le temps : Jean Castex ayant été vacciné au mois de juin, il n’était plus protégé qu’à 44% contre le Covid. Une réalité qui ne concerne d’ailleurs pas que le Premier ministre et qui explique, aussi, la présence de certaines personnes vaccinées dans les nouveaux cas de Covid envoyés à l’hôpital. Xavier Bertrand le répète depuis des semaines : il sera celui en face d’Emmanuel Macron au second tour. Qu’à cela ne tienne, le chef de l’État l’a pris au mot : les deux hommes se détestent et ne se cachent plus. Après des échanges tendus ce week-end, Xavier Bertrand et Emmanuel Macron ont une nouvelle fois joué des muscles ce mardi à Amiens. Après avoir tenté de donner une image positive et solennelle de lui-même pendant la COP26, Boris Johnson est rapidement redevenu « Bojo le clown ». En Une du Guardian ce mardi, une photo peu flatteuse du Premier ministre britannique, sourire niais et bonnet ridicule dans un parc d’attractions vient s’ajouter aux vives critiques de son propre parti. Lundi, Boris Johnson a donné un discours incroyablement décousu devant les grands patrons du pays. Discours au cours duquel il a même trouvé le moyen de faire mention de Peppa Pig, le célèbre dessin-animé pour enfants. Lorsqu’Éric Zemmour était en hausse dans les sondages, le Rassemblement national évitait soigneusement de froisser ses électeurs. Maintenant qu’il dévisse, curieusement, leur discours a bien changé. Le César de la mise en scène revient à Édouard Philippe. L’ancien Premier ministre, en tournée de promo pour son nouveau parti « Horizons », a dégainé un clip 100% authentique qui fonctionnerait très bien pour une candidature en 2027. Ou plus tôt.
MA LISTE
Quotidien
12m
Publiée le 23 novembre 2021 à 19:30
Dispo + 30jQuotidien
La Brigade : la vraie histoire derrière "House of Gucci"
4m14
Extrait - Mardi 23/11/21 - 19:58
Élise Lucet chasse le Véran en milieu hostile
1m58
Extrait - Mardi 23/11/21 - 19:29
19h30 Médias : le calendrier du déconfinement étape par étape
12m
12m
Extrait - Mardi 11/05/21 - 19:30
11m
Extrait - Mercredi 05/05/21 - 19:30
11m
10m
Extrait - Mardi 09/02/21 - 19:30
9m
Extrait - Jeudi 04/11/21 - 19:30
12m
Extrait - Lundi 22/11/21 - 19:30