19h30 Médias : Elisabeth Borne présente sa démission

19h30 Médias : Elisabeth Borne présente sa démission

Depuis plusieurs semaines, l’idée d’un remaniement gouvernemental revenait sans cesse dans l’actualité, faisant particulièrement frémir les chaînes d’information. Elisabeth Borne a été reçue en ce sens ce lundi après-midi, pour la deuxième fois en moins de 24 heures, présentant sa démission à Emmanuel Macron. BFM TV semblait surinterpréter toutes les informations à sa disposition, et notamment un retweet de Gabriel Attal que beaucoup voient prendre les rênes de Matignon, alors que ce dernier ne semblerait même pas être dans la short-list d’Emmanuel Macron. Ces derniers jours, les différents ministres, députés et personnalités politiques présents dans les médias ont évidemment tous eu droit à leurs lots de questions autour du remaniement. Bruno Le Maire, Agnès Pannier-Runacher, et plus surprenant, François Bayrou ont tous été mis à rude épreuve. Depuis quelques jours, les membres de la famille Delon s’empoignent au sujet de leur père dans les médias. Dernière intervention en date, celle d’Anouchka Delon au Journal de 20 heures de TF1, alors que son frère Anthony l’accuse d’avoir délibérément menti sur l’état de santé de son père. Du pain bénit pour les chaînes d’information, qui consacrent de longues heures d’antenne au sujet et semblent particulièrement inspirés dans leurs titrailles. Et ce alors qu’Alain Delon expliquait en 2019 ne pas vouloir voir ses enfants de déchirer dans les médias à l’image des Hallyday. L’acteur iconique serait à la tête d’une fortune estimée à près de 300 millions d’euros. L’acteur de 88 ans a su développer au fil des décennies un véritable empire à son nom. Alain et Anouchka Delon ont annoncé ce dimanche porter plainte contre Anthony Delon. La course à l’élection présidentielle américaine de 2024 commence dès la semaine prochaine dans l’Iowa avec la primaire républicaine. La presse française commence à s’inquiéter face au potentiel retour de Donald Trump, et alors que cette élection aura un impact considérable sur les questions géopolitiques actuelles. Mais Joe Biden s’est lui montré particulièrement offensif lors de son meeting, tournant ses propos sur la menace que représente son prédécesseur sur la démocratie. L’actuel locataire de la Maison Blanche semble vouloir faire de l’élection 2024 un référendum pour ou contre la démocratie. Donald Trump lui a répondu à sa manière.
En savoir plus sur Julien Bellver

Quotidien
10m

Quotidien

Playlist: Le 19h30 Médias de Julien Bellver