19h30 Médias : fâchée, la Russie tente de discréditer les Jeux Olympiques de Paris

19h30 Médias : fâchée, la Russie tente de discréditer les Jeux Olympiques de Paris

Dans 112 jours désormais se tiendront les Jeux Olympiques de Paris 2024. L’évènement sportif le plus mondialement connu représente aussi souvent une scène politique et spécialement lors de cette édition de par le conflit russo-ukrainien. Aucun symbole russe ne sera autorisé durant la compétition. Les médias russes ne manquent pas d’égratigner la capitale française sur différents aspects de l’organisation. L’objectif est de discréditer la compétition alors que les athlètes russes y concourront sous bannière neutre. Leur nombre est limité, leurs médailles ne seront pas comptabilisées et interdiction pour eux de parader lors de la cérémonie d’ouverture. Les autorités russes dénoncent des décisions illégales et injustes. Pendant ce temps-là, Anne Hidalgo a particulièrement fâché les autorités et médias russes en expliquant que les sportifs russes n’étaient pas les bienvenus. Depuis une quinzaine de jours, la présidente du Pérou, Dina Boluarte est empêtrée dans une affaire rocambolesque. La femme politique âgée de 61 ans n’aurait pas déclaré posséder plusieurs montres particulièrement coûteuses de la marque Rolex. Sur une série de photos, on la voit arborer différentes montres de luxe, mais elle ne les aurait pas mentionnées dans sa déclaration de patrimoine. Les médias tentent de démêler le vrai du faux auprès d’experts sur le sujet et réclament des réponses suite à l’ouverture d’une enquête par le parquet. Dina Boluarte, qui s’est toujours présentée comme une femme du peuple, voulant faire de la corruption sa grande bataille, se défend en expliquant avoir tout obtenu de par le fruit de son travail. Des explications approximatives qui n’ont pour le moment convaincu personne au Pérou. Le week-end dernier, son domicile a été perquisitionné par une quarantaine d’agents de police. Sur place, les autorités ont retrouvé différents bijoux de valeur et notamment un bracelet de la marque Cartier d’une valeur de 52000 euros. Six ministres du gouvernement ont démissionné par la suite. Dina Boluarte bénéficie jusqu’à la fin de son mandat de l’immunité présidentielle. Depuis plusieurs années, une maladie particulièrement mystérieuse appelée syndrome de La Havane touche des diplomates et espions américains. Après avoir enquêté de longs mois, trois médias internationaux pensent avoir trouver la clé du mystère. Pour CBS News, pas de doute, c’est la Russie qui se cache derrière tout cela. C’est à Cuba, en 2016, que des dizaines de diplomates américains ont commencé à se plaindre de symptômes étranges après avoir entendu un son assourdissant. Depuis, plus de 1500 ont été touchés. Un document qui prouverait l’implication d’une unité secrète russe dans cette affaire a été dévoilé. Malgré cela, le gouvernement américain se refuse toujours à accuser la Russie. Les médias russes, eux, parlent d’un « fake » et Joe Biden en a pris pour son grade.
En savoir plus sur Julien Bellver

Quotidien
11m

Quotidien