fond 19h30 Médias : fallait-il paparazzer Éric Zemmour ?
19h30 Médias : fallait-il paparazzer Éric Zemmour ?

19h30 Médias : fallait-il paparazzer Éric Zemmour ?

Depuis 24h, les médias sont en boucle sur la Une de Paris Match et sa paparazzade d’Éric Zemmour. Une photo polémique qui suscite depuis beaucoup de réactions. Le rédacteur en chef de Paris Match était sur BFMTV dès la publication du magazine pour défendre son choix éditorial. Sur France 5, l’autrice du papier accompagnant la photo était elle aussi sur le front pour se défendre. Si Éric Zemmour a décidé de porter plainte, certains médias suggéraient mercredi qu’il s’agirait en fait d’une fausse paparazzade, arrangée par le polémiste. Les écolos Yannick Jadot et Sandrine Rousseau s’affrontaient mercredi soir sur LCI pour le débat de l’entre-deux tours de leur primaire. Toute la journée, la chaîne en a fait des tonnes pour teaser son émission spéciale. Au final, un débat cordial, avec quelques passes d’armes. Alors que les écolos ont presque trouvé leur candidat, Les Républicains, eux, nagent en plein brouillard. Samedi, les militants LR sont appelés au vote pour choisir le mode de désignation de leur candidat. Donc non pas pour choisir un candidat, mais d’abord pour choisir comment le choisir. Deux options sont sur la table : une primaire ouverte – accessible à tous à condition d’adhérer aux valeurs de la droite et du centre et de payer 2,5€ - ou un vote en Congrès avec les seuls détenteurs de la carte LR. Ce jeudi soir, BFMTV reçoit Jean-Luc Mélenchon et Éric Zemmour pour un débat qui promet d’être mouvementé. Si le patron des Insoumis a accepté cette rencontre – alors qu’il s’y opposait encore il y a quelques jours – c’est parce qu’il a préféré bouder France 2 et sa nouvelle émission politique à laquelle il avait été invité bien avant. Jean-Luc Mélenchon n’aurait pas apprécié le nouveau concept de l’émission et a donc préféré se rabattre sur BFMTV. Si vous n’avez rien prévu le 3 octobre dernier, Nicolas Dupont-Aignan organise le lancement de sa campagne. Un rassemblement sans pass sanitaire exigé, ce qui permet au candidat de se rabattre sur la jauge maximum autorisée si ses soutiens sont peu nombreux. C’est la sortie inattendue et déjà polémique du jour. Interrogée sur RTL, Christiane Taubira dont la parole compte beaucoup en Guyane s’est refusée à appeler la population à se faire vacciner. Et a eu bien du mal à se justifier.
MA LISTE
Quotidien
11m
23 Sep 2021 à 19:30
Quotidien
Présidentielle 2022 : ça rame à droite
1m50
Extrait - Jeudi 23/09/21 - 19:36
Marine Le Pen "échange" avec les Français… en les ignorant
4m47
Extrait - Jeudi 23/09/21 - 19:50
14m
12m
10m
Extrait - Jeudi 21/10/21 - 19:30
11m
Extrait - Mercredi 13/10/21 - 19:30
13m
11m