fond 19h30 Médias: faut-il s’auto-isoler avant Noël ?
19h30 Médias: faut-il s’auto-isoler avant Noël ?

19h30 Médias: faut-il s’auto-isoler avant Noël ?

Difficile d’y croire et pourtant : depuis ce matin 6h, plus besoin d’attestation pour aller faire ses courses, son jogging ou se rendre chez le médecin. En revanche, plus question d’être dehors après 20h : le confinement a été remplacé par le couvre-feu. Et une nouveauté : l’auto-confinement. C’est la recommandation du Conseil Scientifique, repris par le Premier ministre Jean Castex : pour éviter une explosion des cas après les fêtes, ils préconisent de s’auto-placer à l’isolement dès ce jeudi. Ça vaut d’ailleurs pour tout le monde, même les écoliers : le Premier ministre a assuré que les parents pouvaient décider de ne pas mettre leurs enfants à l’école dès jeudi. Si cette technique devrait permettre de limiter les risques, elle ne peut toutefois pas les éliminer complètement.Après vous être confinés pendant 7 jours, une nouvelle règle vous attend pour passer un réveillon à peu près serein : ne pas dépasser 6 convives à table. Pourquoi six ? Ce chiffre, totalement arbitraire, se justifie au niveau des risques : en gros, moins vous êtes à table, moins vous risquez de contaminer de monde, logique. Ce qui était moins logique, en revanche, c’était d’inviter un Père Noël à rendre visite aux résidents d’un EHPAD aux Pays-Bas. Résultat : 59 contaminations.Une photo a ému des millions de personnes : celle d’un soignant prenant dans ses bras un patient de 78 ans à qui il venait d’annoncer qu’il ne pourrait pas fêter Thanksgiving en famille. L’image, signée Go Nakamura, a fait le tour du monde. Le médecin, Joseph Varon, a même été invité dans tous les médias américains pour parler de la situation de l’épidémie dans le pays. Heureusement, l’histoire se termine bien. Aux États-Unis toujours, la campagne de vaccination a commencé ce lundi 14 décembre. La maire de Marseille, élue le 4 juillet dernier, jette déjà l’éponge. Michèle Rubirola a annoncé ce mardi qu’elle démissionnait de son poste au profit de Benoït Payan, son 1er adjoint. En réalité, cela faisait des mois que la rumeur courait. Dès octobre, le journal Le Monde rapportait d’ailleurs cette phrase, signée de la désormais ex-Madame La Maire : « Tu es au courant que je ne reste que trois mois ? ». Retour aux États-Unis pour finir avec l’officialisation de la victoire de Joe Biden. Ce n’est pas vraiment une surprise, mais il manquait au président-élu l’approbation définitive des grands électeurs. C’est désormais chose faite.
En savoir plus sur Yann Barthes
Quotidien avec Yann Barthès
10m
Publiée le 15 décembre 2020 à 19:30
Dispo + 30jQuotidien avec Yann Barthès

Vidéos similaires