19h30 Médias : Gérald Darmanin multiplie les interviews pour survivre politiquement

19h30 Médias : Gérald Darmanin multiplie les interviews pour survivre politiquement

En fin d’après-midi ce jeudi, la Première ministre, Elisabeth Borne a réuni ses ministres à Matignon, afin de faire un point sur la situation autour de la loi immigration. Pendant ce temps-là, Gérald Darmanin multiplie les interviews afin de tenter de sortir la tête de l’eau, lui qui joue sa survie politique actuellement. Le ministre de l’Intérieur ne cesse de répéter vouloir « protéger les Français », évitant de se pencher sur son avenir et son cas personnel. Les figures majeures de l’exécutif tentent tour à tour de le défendre sur les plateaux de télévision. L’avenir de Gérard Depardieu dans le cinéma semble particulièrement compromis après les révélations chocs de l’émission « Complément d’enquête » la semaine dernière et les deux plaintes visant l’acteur pour agressions sexuelles. Jour après jour, l’iconique acteur voit les personnalités médiatiques et politiques l’abandonner. La ministre de la Culture, Rima Abdul-Malak, ainsi que la ministre de l’Égalité Femmes-Hommes, Bérangère Couillard, n’ont pas été tendres avec lui. Pendant ce temps-là, les avocats de Gérard Depardieu tentent tant bien que mal de jouer la carte offensive sur les plateaux de télévision, pointant du doigt notamment des « propos off » et des « images volées ». Côté cinéma, Nathalie Baye a confié quelques mots à une journaliste de BFM TV, et Anouk Grinberg a marqué les esprits sur France Inter. Le milieu du cinéma est tout de même largement critiqué pour son indulgence à l’égard de l’acteur. Outre-Atlantique, l’homme vient d’être radié officiellement de l’Ordre national du Québec. La nuit dernière, aux Etats-Unis, la majorité républicaine de la Chambre des Représentants a voté à l’unanimité l'ouverture d’une enquête en destitution visant Joe Biden. En cause, les affaires présumées douteuses de Hunter Bide, fils de l’actuel président américain sont dans le viseur des Républicains, qui accusent le chef d’Etat d’en avoir tiré des avantages financiers. Le principal concerné dénonce une « combine politique sans fondement, basée sur des mensonges ». Pour les Démocrates, pas de doutes, c’est une vengeance finement préparée de Donald Trump. Hunter Biden est même apparu devant les caméras afin de s’expliquer. Depuis le crash de la loi immigration à l’Assemblée nationale ce lundi, Jordan Bardella revient en boucle sur les chaînes d’information, lui qui se voyait déjà à Matignon. Son nom se retrouve au cœur de différents sondages ces derniers jours afin de connaître sa cote de popularité actuelle. Pas de doute, l’homme politique de 28 ans grimpe à vitesse grand V dans le classement des personnalités politiques préférées des Français. Pendant ce temps-là, la COP28 a provoqué quelques tensions à l’Assemblée nationale. Enfin, les élèves de la saison actuelle de la Star Academy ont été invités par le couple présidentiel afin de se produire devant un parterre d’enfants spécialement convié par des associations de Noël de l’Elysée. Pas vraiment au goût de Cnews.
En savoir plus sur Julien Bellver

Quotidien
11m

Quotidien