19h30 Médias : Hitoshi Matsumoto, personnalité star japonaise accusée d’agressions sexuelles

19h30 Médias : Hitoshi Matsumoto, personnalité star japonaise accusée d’agressions sexuelles

L’acteur, chanteur, animateur ou encore humoriste star au Japon Hitoshi Matsumoto se retrouve dans la tourmente après différentes accusations d’agressions sexuelles par plusieurs femmes. Un pays dans lequel on parle très rarement de violences sexuelles. Des accusations qui remontent pour certaines à 2015 lors d’une soirée privée. L’homme de 60 ans aux 30 ans de carrière est l’une des personnalités préférées des Japonais. C’est grâce à son duo comique « Downtown » qu’il a été propulsé sur le devant de la scène à l’époque. Aujourd’hui c’est sur quatre chaînes différentes et sur la plateforme Amazon Prime qu’on peut le voir. De nombreuses émissions où on le retrouve pourraient donc s’arrêter depuis la publication des témoignages de plusieurs femmes dans les pages d’un hebdomadaire japonais. L’homme nie en bloc, a porté plainte contre le journal mais a décidé face à ces témoignages de mettre sa carrière entre parenthèses. Son agence Yoshimoto Kogyo qui regroupe 6000 personnes se retrouve dans l’œil du cyclone. Et ce n’est pas la première à faire les gros titres sur ce genre de sujets. Dans la plupart il y règne une réelle omerta empêchant de parler. Le code pénal japonais ne reconnaît que depuis quelques mois un rapport non consenti comme un viol. Scandale en Italie après le vol d’un tableau datant du XVIIème siècle mettant en cause Vittorio Sgarbi, célèbre critique d’art, désormais secrétaire d’Etat à la culture. L’œuvre d’art qui avait été dérobée dans le Piémont en 2013 a été saisie à son domicile lors d’une perquisition. Les journalistes avaient alors fait appel à de véritables experts pour mener l’enquête. Le résultat est sans appel, l’œuvre volée serait la même que celle exposée par Vittorio Sgarbi quelques années plus tard après vérification de certains détails. L’homme politique réfute lui ses accusations et tente comme il peut de se dédouaner en martelant que le sien est bel et bien une copie, en perdant parfois son sang-froid. Sur les plateaux de télévision, l’homme est connu pour ses dérapages et son langage peu fleuri envers les femmes. On a retrouvé l’une de ses premières interview télé au micro d’une certaine Amanda Lear dans un lit. L’homme est également mis en cause pour plusieurs affaires d’exportations illégales d’œuvres d’art et d’évasions fiscales. Depuis quelques semaines, l’Equateur connait un chaos sans précédent après l’évasion d’un célèbre narcotrafiquant de prison. S’en est suivi notamment une prise d’otage en direct sur un plateau de télévision. Alors que le JT était de retour sur le même plateau deux jours plus tard, le procureur chargé d’enquêter sur cette attaque a été retrouvé assassiné. Face à cette situation devenue invivable, le jeune président du pays Daniel Noboa, âgé de seulement 36 ans, a décidé d’instaurer plus de fermeté. L’Etat d’urgence a été décrété, alors que l’armée patrouille constamment dans les rues. La révélation des plans de construction d’une nouvelle prison, sorte de Guantanamo pour dealers, semblable à une déjà existante au Salvador a particulièrement fait réagir. Le créateur de cette prison inédite, Nayib Bukele, président du Salvador est devenue une véritable rockstar en Amérique latine. L’homme de 42 ans affiche 90% de popularité dans son pays notamment grâce à la réduction drastique dans le pays de la criminalité. L’ancien pays le plus dangereux d’Amérique latine serait désormais l’un des plus sûrs selon lui alors que des milliers d’innocents sont jetés en prison. Une fameuse prison où les conditions de détention y sont particulièrement dures. Pour Nayik Bukele qui s’affiche comme le dictateur le plus « cool » de la planète, les droits de l’homme ne s’appliquent qu’aux gens honnêtes.
En savoir plus sur Julien Bellver

Quotidien
12m

Quotidien