19h30 Médias : la folle soirée de la jet-set russe qui ne passe pas

19h30 Médias : la folle soirée de la jet-set russe qui ne passe pas

Scandale en Russie, où il y a quelques semaines tout le gratin de la jet-set russe était invité à venir presque nu à une soirée. Alors que les médias sont en boucle sur le sujet ces derniers jours, Vladimir Poutine lui-même a fini par réagir. Les images ont rapidement fuité et sont depuis diffusées sur la télévision d’Etat avec une musique bien trash. Et il faut dire que l’ambiance y était particulièrement désinhibée. Un rappeur a notamment écopé de 15 jours de prison pour propagande homosexuel. Face à cette vague d’indignation, l’organisatrice de la soirée, l’influenceuse Anastasia Ivleeva, s’est vue dans l’obligation de présenter publiquement ses excuses. Tous les artistes présents lors de la soirée ont eux aussi du s’excuser et la polémique a semble-t-il heurté les valeurs d’un peuple très conservateur. Des images qui contrastent forcément avec celles des soldats du pays au front actuellement. Cette semaine en Allemagne, des membres de l’AFD, le parti populiste de droite allemand, ont planché sur un plan massif de déportations et de « remigration » des « non-assimilés » y compris ceux possédant un passeport. Une affaire qui choque massivement le pays. Une réunion de néonazis a eu lieu entre des membres de l’AFD et des leaders de l’extrême droite. Une réunion particulièrement glaçante qui a eu lieu à quelques minutes d’une villa où des chefs nazis s’étaient réunis à l’époque pour planifier la « solution finale ». Alors que ce rassemblement devait être secret, des journalistes d’investigation ont réussi à se procurer le programme particulièrement effrayant. Des réminiscences du passé qui inquiètent grandement la population allemande. Face à cette menace, de nombreux Allemands se sont réunis spontanément pour manifester contre l’extrême-droite. La co-président de l’AFD, Alice Weidel a elle dénoncé les méthodes des journalistes et crié à la théorie du complot, mais a tout de même licencié son bras droit, l’un des participants. Un débat a depuis ressurgi outre-Rhin, faut-il supprimer l’AFD ? Il est donné à 22% aux élections européennes. En Inde, le Premier ministre Narendra Modi vient de déclencher une véritable tempête diplomatique entre son pays et les Maldives. Dans un clip publié par lui-même, on voit le chef d’Etat indien de 73 ans se promener en tongs sur les plages de sable fins des îles Laquedives, au large de l’Inde. Face à ces images qualifiées de « fantastiques et magnifiques », les médias indiens étaient tous dithyrambiques. Certains membres du gouvernement des Maldives n’ont eux pas digéré le choix de Narendra Modi et se sont ouvertement moqués de lui. Trois d’entre eux ont été démis de leurs fonctions, et la guerre du tourisme est déclenchée. De nombreux Indiens ont annulé leurs vacances futures aux Maldives.
En savoir plus sur Julien Bellver

Quotidien
11m

Quotidien