19h30 Médias : la Russie bombarde un hôpital pour enfants à Marioupol

19h30 Médias : la Russie bombarde un hôpital pour enfants à Marioupol

« Apocalyptique », c’est le mot choisi par la Croix-Rouge pour décrire la situation à Marioupol, en Ukraine, bombardée par l’armée russe. Selon les observateurs, on compterait plusieurs centaines de morts dans la ville. Ce mercredi, la Russie a bombardé un hôpital pédiatrique. Quelques heures après l’attaque, le président ukrainien Volodymyr Zelensky s’est rendu sur les lieux, où il ne reste plus rien. En Ukraine, près de 2000 journalistes continuent à couvrir le conflit, mais il devient de plus en plus dangereux pour eux d’exercer leur métier. Après SkyNews, TF1 et BFMTV, le photographe suisse Guillaume Briquet a lui aussi été la cible d’attaques russes. Alors que l’armée russe progresse de jour en jour, plusieurs renseignements indiquent que tout ne se passe pas selon les plans de Vladimir Poutine. Le patron de la CIA William Burns, auditionné mardi face au Congrès américain, a notamment affirmé que « la performance de [la] propre armée [de Vladimir Poutine] s’est avérée inefficace ». Vladimir Poutine pensait annexer l’Ukraine en deux jours grâce à une population acquise à sa cause, mais les choses ne se passent pas vraiment comme prévu. Selon la CIA, entre 2000 et 4000 soldats russes auraient déjà été tués en Ukraine. Soit plus de pertes russes en 15 jours que de pertes américaines en vingt ans de présence militaire en Afghanistan. L’armée russe fait également face à d’importants problèmes logistiques, notamment une pénurie de camions militaires, remplacés au pied levé par des véhicules civils ordinaires. Si l’armée russe gagne du terrain, Volodymyr Zelensky ne compte pas quitter Kiev. Depuis quelques jours, le président ukrainien n’hésite plus à sortir dans les rues pour montrer qu’il n’a pas fui la capitale et qu’il demeure aux côtés des Ukrainiens. Mardi, il s’est adressé aux parlementaires britanniques dans un discours salué par la Chambre. Pendant ce temps, les sanctions économiques s’alourdissent contre la Russie. 290 grandes entreprises occidentales ont annoncé leur départ de Russie. Parmi elles, Toyota, Volkswagen, Spotify, Apple, Heineken ou encore Ikea et McDonald’s, qui a annoncé la fermeture de ses 850 restaurants. L’entreprise américaine a annoncé le maintien des salaires des 62 000 employés russes. La dégringolade continue pour Valérie Pécresse. Dans un dernier sondage, la candidate de la droite s’écroule à 10,5% des intentions de vote, soit 4 points de perdus en l’espace d’un mois. Un homme pourrait, peut-être, l’aider à reprendre du poil de la bête : Nicolas Sarkozy. Malgré de nombreux appels du pied, l’ancien président n’a jamais annoncé son soutien à Valérie Pécresse. Pire pour la candidate : il se murmure qu’il pourrait appeler à voter Emmanuel Macron d’ici quelques jours. Celui qui remonte dans les sondages, en revanche, c’est Jean-Luc Mélenchon. Pour la première fois, le candidat de la France Insoumise se retrouve en troisième position, derrière Marine Le Pen et Emmanuel Macron. Serait-il en train de devenir le candidat du « vote utile » à gauche ? François Hollande, lui, n’est pas de cet avis. Interrogé sur France Info ce mercredi matin, Alexis Corbière a-t-il laissé fuiter des informations classées secret défense sur la livraison d’armes françaises en Ukraine ? Si le député Insoumis a préféré jouer la carte humour, au gouvernement on en rigole beaucoup moins.
MA LISTE
Quotidien
11m
9 Mar 2022 à 19:30
Quotidien
La grosse boulette d’Alexis Corbière sur une info secret défense
1m21
Extrait - Mercredi 09/03/22 - 19:42
19h30 Médias : où est passé le nouveau gouvernement ?
11m
Extrait - Mercredi 01/06/22 - 19:30
19h30 Médias – Législatives : Taha Bouhafs retire sa candidature
10m
19h30 Médias – Législatives : jour de vérité au PS
12m
Extrait - Jeudi 05/05/22 - 19:30