Aller directement au contenu
19h30 Médias - Affaire Adrien Quatennens : les Insoumis en PLS

19h30 Médias - Affaire Adrien Quatennens : les Insoumis en PLS

Les nouveaux rebondissements autour de l’affaire Adrien Quatennens perturbent le bon fonctionnement du groupe La France Insoumise à l’Assemblée. Le jeudi 24 novembre devait être un grand jour pour LFI car le parti a, comme chaque année, carte blanche à l’Assemblée nationale pour présenter ses textes. Mais la journée a été parasitée par le communiqué de la femme d’Adrien Quatennens qui évoque des violences physiques et morales répétées. A la suite de ce communiqué, les membres de La France Insoumise ont décidé de refuser les invitations sur les plateaux télé, avant de publier un communiqué de presse à leur tour. Le député Adrien Quatennens ne reviendra pas dans le groupe à l’Assemblée nationale avant la décision de justice qui devrait avoir lieu mi-décembre. Un communiqué qui reste très flou sur l’avenir d’Adrien Quatennens au sein de LFI. Cette affaire divise la NUPES : Sandrine Rousseau et Olivier Faure ont demandé le départ d’Adrien Quatennens du groupe. Le député est actuellement en retrait de la vie politique mais son nom continue d’apparaître, notamment sur un texte portant sur les violences conjugales. Après les nouvelles révélations de l’épouse d’Adrien Quatennens, qui évoque “des années” de “violences physiques et morales”, les déclarations passées de certains députés LFI qui minimisaient les accusations de Cécile Quatennens sonnent mal aujourd’hui. Par exemple, Manuel Bompard avait déclaré sur CNEWS en septembre qu’”une gifle n’est jamais acceptable, mais elle n’est pas égale à un homme qui bat sa femme tous les jours”. La situation sanitaire chinoise est très alarmante : la courbe du nombre de nouveaux cas Covid par jour augmente en flèche depuis le début du mois de novembre. 31 444 nouveaux cas ont été détectés pour la seule journée de mercredi 23 novembre : un record. Pour enrayer cette nouvelle envolée des cas, les autorités chinoises ont ordonné de nouveaux confinements. On estime que près d’un quart de la population du pays serait en ce moment confinée de force. Et la Coupe du monde au Qatar crée un malaise pour le gouvernement chinois car les habitants découvrent que le masque n’est plus obligatoire dans le reste du monde. De grandes manifestations ont éclaté le 22 novembre dans la plus grande usine de fabrication d'iPhone de Chine à Zhengzhou. Mais ces émeutes n'ont pas arrêté le gouvernement qui a décrété un nouveau confinement dans cette même ville à partir du 25 novembre : plus de la moitié de la ville est concernée, soit près de six millions de personnes. L’Assemblée nationale a voté en faveur de l’inscription du droit à l’IVG dans la Constitution, ce jeudi 24 novembre. Cette proposition de loi a été déposée par la France Insoumise. Mais le Rassemblement national a déposé cette semaine son propre amendement qui défend la constitutionnalisation de l’IVG. Une décision qui contredit les prises de position de Marine Le Pen sur le sujet. La présidente du RN aurait changé d’avis pour poursuivre sa quête de normalisation de son parti. Elle souhaite aussi faire oublier ses déclarations passées. En 2012, elle a affirmé que certaines femmes utilisaient l’IVG comme “un moyen de contraception”. Néanmoins, le texte adopté a peu de chance d’aboutir car le Sénat a déjà rejeté en première lecture, une proposition de loi similaire le mois dernier.
MA LISTE
PARTAGER
Quotidien
10m
24 nov. 2022 à 19:27
Quotidien