19h30 Médias : l’affaire Lola vue par la presse étrangère

19h30 Médias : l’affaire Lola vue par la presse étrangère

Une semaine après le meurtre de Lola, la collégienne de 12 ans retrouvée dans une malle dans le XIXe arrondissement à Paris, les médias étrangers sont en boucle sur cette affaire. De nombreux pays ont fait référence à cette histoire macabre comme l’Italie, le Royaume-Uni, l’Allemagne, l’Espagne, la Grèce et la Colombie. Les chaînes ont envoyé leurs correspondants à Paris pour donner des détails très factuels de l’enquête. Mais la question sur l’immigration est aussi beaucoup revenue. Par exemple, GB NEWS, la CNEWS britannique, a parlé de ce sujet en montrant des images de migrants sur des bateaux quittant leurs pays, avec un bandeau “La vie sans Lola”. Or, ces images d’illustration n’ont rien à voir avec l’affaire Lola. En effet, la meurtrière présumée était en situation irrégulière mais elle était entrée sur le territoire français grâce à un visa étudiant. Liz Truss, la Première ministre britannique vit une semaine très compliquée, après avoir annoncé sa démission, le jeudi 20 octobre, seulement un mois et demi après le début de son mandat. Accusée d’avoir plongé le Royaume-Uni dans une crise financière, Liz Truss avait assumé pour la première fois sa responsabilité dans cette affaire plus tôt dans la semaine. Le parti Conservateur semble depuis en pleine débandade. Un député s’est même dit choqué par la tournure des événements. Lors de la séance des questions au Premier ministre à l’hémicycle, Liz Truss s’est dérobée en prétextant un rendez-vous imaginaire pour éviter de faire face à la colère des députés travaillistes. Le nouveau Premier ministre sera désigné avant le 28 octobre par le Parti conservateur. Certains médias annoncent déjà un retour probable de Boris Johnson. Gros scandale en Italie, alors que la future Première ministre, Giorgia Meloni est sur le point de former un gouvernement de coalition avec l’ancien président Silvio Berlusconi, un enregistrement très compromettant a fuité dans la presse. On y entend que le chef du parti Forza Italia échange avec Vladimir Poutine et considère Volodymyr Zelensky comme responsable de la guerre en Ukraine. C’est une catastrophe pour la future Première ministre qui se positionne depuis le début de la guerre comme pro-ukrainienne. Ses proches se sont défoulés dans les médias pour insulter Silvio Berlusconi. Difficile d’imaginer Giorgia Meloni constituer un gouvernement de coalition des droites avec Forza Italia de Silvio Berlusconi et la Ligue de Matteo Salvini. La polémique tombe au pire des moments. En Italie, le président du Sénat, Ignazio La Russa, proche de la future Première ministre Giorgia Meloni, ne cache pas sa nostalgie pour Mussolini. Cette aspiration avait été rendue publique lors d’un reportage dans sa maison tournée il y a quatre ans. Le nouveau président du Sénat avait chez lui une statue de l’ancien dictateur. Et en 2017, il avait fait un salut nazi au Sénat. Une image qui restera dans les mémoires c’est lorsqu’il a été élu président du Sénat et c’est une femme, rescapée de la Shoah et doyenne du Sénat qui a dû annoncer sa victoire. Le moment a choqué beaucoup d’Italiens. Le deuxième tour de la présidentielle au Brésil a lieu dans moins de dix jours et l’écart entre les deux candidats, Jair Bolsonaro et Lula, se resserre. Le premier débat s’est tenu il y a quelques jours, un “débat d’idées et de propositions” qui s’est vite transformé en une bataille de clashs. Ils se traitent de menteurs, de vieux, de stupides. Un extrait d’interview de l’actuel président datant de 2021 a fait beaucoup polémique sur les réseaux sociaux. Jair Bolsonaro a dit “qu’une atmosphère s’était créé entre lui et des adolescentes de 14 ans”, qu’il a ensuite désigné comme étant des prostitués. Il est de suite accusé de faire l’apologie de la prostitution des mineurs. L’actuel président s’est alors excusé d’avoir tenus ces propos mais Lula n’a pas hésité à l’attaquer en arborant une broche dénonçant les abus sexuels, durant le débat. Pour l’heure, Lula est toujours en tête des sondages mais cela ne signifie pas une victoire garantie. Emmanuel Macron a été “à l’honneur” lors d’une émission en Azerbaïdjan. Des enfants ont chanté son prénom et on peut penser au premier abord que c’est mignon. Mais la vérité est toute autre. Cette chanson est en réaction aux propos tenus par le président sur le conflit entre l’Azerbaïdjan et l’Arménie la semaine dernière. Il a pris position en faveur de l’Arménie en accusant l’Azerbaïdjan d’avoir déclencher la guerre. Et cette déclaration ne passe pour son président, Ilham Aliyev. Un clip montrant le ministre du tourisme israélien en James Bond pour promouvoir toutes les destinations du pays. C’est l’idée du gouvernement pour attirer de nouveau les touristes. Le ministre a tout donné pour ce clip. On peut le voir surfer, sortant de l’eau en maillot de bain. La ressemblance est tout de même frappante avec l‘acteur incarnant l’agent 007, Daniel Craig. Est-ce que sa performance sera convaincante ? Depuis le début de l’année 2022, le pays n’a accueilli que 1,8 million de visiteurs, soit près de deux fois moins qu’en 2019, avant la pandémie de Covid-19.
MA LISTE
PARTAGER
Quotidien
12m
21 oct. 2022 à 19:20

Quotidien