fond 19h30 Médias : le vaccin Moderna boudé face à Pfizer
19h30 Médias : le vaccin Moderna boudé face à Pfizer

19h30 Médias : le vaccin Moderna boudé face à Pfizer

Les grands vaccinodromes ont ouvert leurs portes ce mardi 6 avril un peu partout en France. Le plus important se trouve désormais dans les sous-sols du Stade de France donc, forcément, le ministre de la Santé, le ministre de l’Intérieur et le Premier ministre y ont fait une petite visite cet après-midi. Dans ce grand vaccinodrome, 10 000 injections devraient être pratiquées chaque semaine, une bonne nouvelle sauf qu’un nouveau problème a fait son apparition : face aux vaccinodromes dans les grandes villes, le monde rural sera-t-il pénalisé ? Avec l’ouverture de ces vaccinodromes, on assiste à l’arrivée d’une nouvelle population : celle des « non prioritaires ». En somme, des Français se rendent en fin de journée dans les centres de vaccination pour se faire piquer avec les doses restantes qui, sans eux, finiraient à la poubelle. Et c’est parfaitement légal. Ce mardi, Le Parisien révèle une situation étonnante : les créneaux sont blindés pour se faire piquer avec du Pfizer, beaucoup moins pour le Moderna. Pourtant, les vaccins Pfizer et Moderna sont pratiquement les mêmes, utilisant la même technologie de l’ARN Messager et leur efficacité est très similaire : 94,1% pour Moderna et 94,6% pour Pfizer. Lundi midi sur TF1, Olivier Véran a prédit, sans trop se mouiller, l’arrivée prochaine du pic de la troisième vague de l’épidémie. Et qui dit pic, dit baisse. Pour la première fois depuis un mois, le taux d’incidence est en légère baisse aujourd’hui. Comment expliquer cette baisse ? Il semblerait que le confinement en Île-de-France et dans les Hauts-de-France porte ses fruits. Au Royaume-Uni, l’ambiance est bien différente : lundi, Boris Johnson a annoncé plusieurs bonnes nouvelles à ses citoyens, notamment la réouverture des terrasses des pubs d’ici la semaine prochaine. Et pour que ces bonnes nouvelles ne virent pas au cauchemar avec une reprise de l’épidémie, le gouvernement a décidé de s’appuyer sur plusieurs outils : d’abord, des auto-tests seront distribués gratuitement à tous les Britanniques chaque semaine. Ensuite, le passeport vaccinal sera mis en place malgré de nombreuses réticences.
MA LISTE
Quotidien
10m
Publiée le 06 avril 2021 à 19:30
Dispo + 30jQuotidien

Vidéos similaires

La BAC : "Le Petit Prince", trésor impérissable
3m41
Extrait - Mardi 06/04/21 - 20:02
Réanimations : les vrais chiffres de l'occupation des hôpitaux
1m44
Extrait - Mardi 06/04/21 - 19:37
11m
Extrait - Mardi 04/05/21 - 19:30
12m
12m
10m
Extrait - Lundi 31/05/21 - 19:28
11m
Extrait - Mercredi 06/01/21 - 19:30
10m
11m
Extrait - Mardi 27/04/21 - 19:29
12m
Extrait - Jeudi 28/01/21 - 19:30
10m