19h30 Médias : le Venezuela de Nicolas Maduro prêt à annexer le Guyana ?

19h30 Médias : le Venezuela de Nicolas Maduro prêt à annexer le Guyana ?

Direction dans ce 19h30 Médias week-end le Venezuela où l’actuel président du pays, Nicolas Maduro, souhaite annexer le Guyana. Il souhaite acquérir au moins deux tiers de la région de l’Essequibo, réclamée historiquement par le Venezuela depuis 200 ans. La France elle ne pourrait pas rester spectatrice face à cette situation alors que la Guyane française est frontalière du Guyana. Nicolas Maduro organise ce dimanche un referendum afin de donner une apparence légale à l’annexion de son voisin sud-américain. Une véritable opération de mobilisation de tout le pays en vue d’une possible guerre. L’homme politique de 61 ans met en avant des clips vidéo afin de toucher la corde sensible du peuple vénézuélien, en mettant notamment en scène une célèbre athlète locale, ou encore certains artistes reggaeton. Le Guyana, lui, espère un soutien militaire des Américains ou des Anglais, car membre du Commonwealth. Et pour contrer la propagande vénézuélienne, le gouvernement local diffuse lui aussi des vidéos finement produites. En Italie, le meurtre de Giulia Cecchettin par son ex-petit ami dont nous vous avions parlé la semaine dernière, bouleverse toujours le pays. Filippo Turetta, étudiant de 22 ans est finalement passé aux aveux après avoir été arrêté en Allemagne et une cavale de plus de sept jours. Depuis ce féminicide, Giulia Cecchettin est devenue un véritable symbole à travers de nombreuses manifestations, et notamment lors de la journée contre les violences faites aux femmes. La chaîne de télévision italienne Rai 1 a diffusé un enregistrement de la jeune femme peu avant sa mort, dans lequel elle alertait sur le comportement de son petit ami. Depuis, deux autres femmes ont été assassinées par leurs maris, portant le triste bilan des féminicides italiens à 108 depuis le début de l’année. Toutes les émissions italiennes continuent de lui rendre hommage. La sœur de la victime, Elena Cecchettin participe grandement à cette révolte de par ses déclarations tranchées sur le patriarcat dans le pays. Giorgia Meloni, mise quelque peu sous pression, s’est exprimée dans la semaine. En plein conflit israélo-palestinien, le patron de X (anciennement Twitter), Elon Musk, s’est rendu en Israël cette semaine. Une visite en guise de « tournées d’excuses » pour les médias locaux, lui qui avait relayé des tweets antisémites. En visite dans un kibboutz, où des Israéliens ont perdu la vie le 7 octobre dernier, et d’autres ont été kidnappés par le Hamas, l’homme d’affaires n’a pas manqué de dégainer son téléphone. Puis, il a rencontré le président de l’Etat hébreu, Isaac Herzog à Jérusalem. Le cofondateur de la société SpaceX avait donc besoin de se racheter auprès d’Israël suite à de nombreuses polémiques. Le journal local Haaretz a même parlé d’une « trahison cynique envers les Juifs ». Pendant ce temps-là de nombreux annonceurs ont suspendu la diffusion de leur publicité sur sa plateforme X.
En savoir plus sur Julien Bellver

Quotidien
11m

Quotidien