19h30 Médias : les villes moyennes font le plein pour la seconde journée de mobilisation

19h30 Médias : les villes moyennes font le plein pour la seconde journée de mobilisation

La seconde journée de mobilisation contre la réforme des retraites est un nouveau succès. Les Français étaient 2,8 millions dans la rue selon les syndicats. C’est plus que lors de la première journée de mobilisation, le 19 janvier dernier, mais ces chiffres peuvent-ils faire plier le gouvernement ? Pendant que les Français descendaient une nouvelle fois dans les rues contre la réforme des retraites, le couple exécutif était aux abonnés absents. En visite à Barcelone le 19 janvier dernier pour la première journée de manifestation, Emmanuel Macron était bien à Paris ce mardi, pour une journée 100% affaires internationales. Elisabeth Borne était, quant à elle, portée disparue. L’agenda de la Première ministre était curieusement vide ce mardi et son compte Twitter mutique. Depuis 48h, les députés s’écharpent sur les amendements à la réforme des retraites en Commission des lois. A la tête de cette commission, la députée Renaissance Fadila Khattabi. Ce mardi, les députés étaient notamment appelés à se prononcer sur le maintien, ou non, de certains régimes spéciaux comme ceux de la RATP, des marins, des danseurs de l’Opéra ou de… l’Assemblée et du Sénat, de loin les plus avantageux. Pour espérer faire voter sa réforme des retraites, Emmanuel Macron ne pourra pas se passer du soutien des Républicains. Problème : ils sont de moins en moins nombreux, chez LR, à vouloir soutenir le gouvernement. Pour les faire changer d’avis, le président a ressorti son arme préférée.

Quotidien
11m

Quotidien